Affi appelle à mettre le pays à feu et à sang

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 28 vues

Le président du Front populaire ivoirien (FPI) a laissé tomber le masque. Pascal Affi N’guessan appelle clairement les Ivoiriens à se massacrer, puisqu’il invite ce jeudi 15 octobre 2020, jour d’ouverture de la campagne présidentielle pour l’élection du 31 octobre, ses partisans à s’opposer par tous les moyens «légaux» à leur disposition pour mettre en application le mot d’ordre de boycott actif. Quels sont ces moyens légaux, si ce n’est la violence et la destruction des biens publics et privés?

Il est clair que le vote n’est pas obligatoire en Côte d’Ivoire, mais il est un droit pour chaque Ivoirien, selon la Constitution qu’il dit défendre. Ainsi il faut s’attendre à des affrontements sanglants entre les Ivoiriens : d’une part ceux qui veulent exercer leur droit civique et de l’autre côté ceux qui voudront les en empêcher. Affi N’guessan et Henri Konan Bédié qui appellent à cette situation conflictuelle ou insurrectionnelle seront tenus pour responsables de tous les débordements qui pourraient survenir ici et là dans le pays.

Bakyoko Youssouf

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite