Candidatures à la mairie de Daloa : Le choix de Ouattara sera respecté

par NORDSUD
44 vues

Le dimanche 4 décembre 2022, la ville de Daloa était en fête. C’était à la faveur de la grande cérémonie d’hommage au Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, organisée par les ressortissants la communauté Nawolo, issus des 52 villages des départements de Madinani et de Séguélon, résidant à Daloa.

Par cette manifestation parrainée par le maire de la commune, Gbeuly Stéphane Auguste, cette communauté tenait à exprimer sa reconnaissance au chef de l’État pour toutes les actions de développement réalisées à son bénéfice.

Gbeuly Stéphane a salué les organisateurs pour cette belle initiative, de gratitude et de reconnaissance organisée dans sa commune visant à magnifier le numéro un ivoirien. Pour lui, le président de la République, Alassane Ouattara, est la boussole et un seul champion pour toute la Côte d’Ivoire.

«Nous avons une boussole, un seul champion, il s’appelle Alassane Ouattara. Daloa sera et restera ce que Alassane Ouattara aura décidé. Car ici à Daloa, c’est Alassane Ouattara qu’on connaît», a souligné le 1er magistrat de la ville.

Pour les élections municipales prévues en 2023, le maire de la commune a mis l’accent sur l’importance de la discipline pour le choix des candidats: «Rien ne peut se faire dans la désunion et dans l’indiscipline. Ici à Daloa, c’est cette discipline qui va prévaloir. Le choix du Président Alassane Ouattara sera le choix de Daloa. Dans la discipline, tout le monde s’alignera sur ce choix».

Avant la fin de la révision des listes électorales, le maire a profité de cette tribune pour exhorter la communauté et en particulier les militants de son parti le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) à se mobiliser pour s’inscrire nombreux sur la liste électorale, afin d’assurer la victoire du parti à toutes les prochaines élections.

Gbeuly Stéphane a fait don de 3 millions FCFA et de plusieurs chaises aux femmes de la communauté, dans le cadre de leur autonomisation.

Toujours en réponse aux doléances, il a promis un tricycle et des bâches, ainsi qu’un premier apport de 4 millions de francs CFA non-remboursable à ces femmes pour créer des activités génératrices de revenus.

Le président de la communauté, Konaté Yacouba, très touché par le geste a traduit les remerciements et la reconnaissance des siens, à l’endroit du maire. Il lui a donné l’assurance du maintien et de l’entretien de la solidarité désormais existant entre lui et le Nawolo.

Bayo Fatim, correspondant permanent

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite