Distribution de cartes d’électeur : L’engouement gagne les électeurs

par NORDSUD
31 vues

Collège Frelec, Yopougon. Il est 13 h 40. À l’entrée de l’établissement, installés sur un table-banc, les agents de la Commission électorale indépendante (CEI) discutent avec une dame et un jeune homme venu retirer leurs cartes d’électeur. Présentation de cartes d’identité, recherche de nom sur le registre, signature…

Quelques minutes après, les visiteurs se retirent et manquent de cogner un autre visiteur à la porte qui fait son entrée. «Hier, nous avons enregistré 92 retraits de cartes d’électeur. 74 hommes, 18 femmes. Aujourd’hui, à cette heure, nous en sommes déjà à 74 retraits et il n’est pas encore 14 h. C’est donc sûr que nous allons dépasser notre quota d’hier», se réjouit l’un des agents. A l’entendre, l’engouement gagnera les gens de jour en jour. Même état d’esprit au groupe scolaire Acajou, non loin de là.

Ici, le centre de retrait est plus difficile d’accès. Mais les deux hommes chargés d’assurer l’opération, sont optimistes. «Hier, nous avons eu 74 retraits de cartes d’électeur. C’est comme cela, ici.  Parce que le centre s’adresse à une cité. Aujourd’hui, on a constaté qu’il y a plus d’affluence qu’hier. Il est 13 h et nous avons déjà 45 inscrits», note-t-il.

Au groupe scolaire Phalènes, même ambiance.  Soutenus par des policiers qui ont été désignés, les agents affirment que l’information commence à passer de bouches à oreilles. Sans donner de chiffre sur le nombre de cartes retirées, pour les agents, l’engouement de ce deuxième jour est encourageant.

A Cocody, l’Epp Deux Plateaux Nord2 annonce des chiffres encourageants ce jeudi, par rapport au premier jour.  On frôle la centaine de cas. Au Mahou, aussi l’affluence de ce jeudi a aussi été jugée bonne par les agents.

Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite