Les positions de l’armée attaquées à Kafolo et à Kolobougou

par NORDSUD
115 vues

Les positions de l’armée ivoirienne à Kafolo (Kong) et à Téhini (Bouna) ont été la cible de deux attaques armées dans la nuit du dimanche au lundi.
Des individus armés ont tenté de faire irruption dans le camp des Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI) à Kafolo. En guise de riposte, les forces ivoiriennes ont lancé une contre-offensive et «mènent en ce moment un ratissage». Le bilan provisoire fait état de trois terroristes abattus et deux décès du côté de l’armée ivoirienne, selon RFI. « Les Forces Armées de Côte d’Ivoire ont repoussé les assaillants au terme d’une heure de combat intense et mis en oeuvre une opération de ratissage », selon un communiqué signé du général Lassina Doumbia, chef d’état-major général des armées.


En outre, une autre position de l’armée ivoirienne située dans la localité de Kolobougou dans le département de Téhini, au nord-est de la Côte d’Ivoire a été le théâtre d’une attaque. Un mort et un blesssé ont été enregistrés suite à cet assaut. Ces offensives aux allures d’attaques terroristes doivent alerter les autorités militaires. D’autant plus que le directeur du renseignement extérieur français alertait en février dernier la Côte d’Ivoire sur les opérations de grande ampleur planifiées par le groupe terroriste Al-Qaïda contre ses bases militaires. Les positions des l’armée ivoirienne avaient été prises pour cibles en 2020 et cette attaque avait fait 14 morts, à Kofolo.
Charles Assagba

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite