Le pouvoir tend toujours la main à l’opposition

par NORDSUD
13 vues

 Le gouvernement ivoirien a invité, à travers un communiqué du ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation civile, les partis et groupements politique à une réunion le 21 octobre 2020. Cette rencontre aura lieu dans le cadre de la poursuite du dialogue politique sur le processus électoral de 2020, alors que l’opposition a décidé de boycotter la campagne.

Après avoir été absents lors de la précédente réunion convoquée par le gouvernement le samedi 17 octobre 2020, le Front populaire ivoirien (FPI) dirigé par Affi N’Guessan et le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) se voient offrir un nouveau canal d’échanges. En effet, selon le communiqué, cette rencontre intervient à la suite de la visite effectuée en Côte d’Ivoire du 17 au 19 octobre 2020 par la mission ministérielle de la diplomatie préventive de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

Au cours de leurs rencontres avec les différents acteurs politiques, la mission a publié un communiqué, en demandant la tenue de l’élection présidentielle dans un climat apaisé. Elle a aussi demandé à l’opposition de reconsidérer sa position de boycotter le scrutin. Après cette mission diplomatique, le gouvernement a donc décidé d’organiser un nouveau cadre de dialogue avec l’opposition ivoirienne, en présence du Premier ministre Hamed Bakayoko.

Pour rappel, l’opposition revendique la dissolution de la CEI, le retrait de la présidentielle d’Alassane Ouattara, candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). À 10 jours du scrutin présidentiel, cette rencontre pourrait être celle de la dernière chance.

Prince Khalil

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite