Agnibilékrou: Méité Sindou mobilise pour ADO

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 82 vues

Le lundi 19 octobre 2020 à Agnibilékrou, Méité Sindou, ex-porte-parole de Guillaume Soro,  a rencontré des populations du Woroba et des membres de l’Union des jeunes Soroistes. Il a non seulement expliqué les raisons qui l’ont poussé à quitter son ex-patron mais il a également sensibilisé pour un vote massif en faveur d’Alassane Ouattara au soir du 31 octobre 2020.

«Il est nécessaire pour nous tout simplement de revenir à la maison mère (le Rhdp). J’ai eu l’honneur d’être reçu par le président de la République à deux reprises. Il ne m’a jamais demandé d’être RHDP. Il ne m’a pas aussi demandé de venir participer à sa campagne. Il m’a reçu deux fois pour qu’on parle. Parce qu’il considère que je suis son fils (…) en tant que fils, je considère que je me suis trompé de voie», a confié l’ancien Secrétaire national au renforcement des capacités (Snrc) avant de sensibiliser pour un vote massif  pour le candidat du Rhdp. «Il faut que nous arrivions à lui donner la légitimité populaire, c’est-à-dire que beaucoup de gens votent pour lui (…) . Il faut montrer que la majorité des Ivoiriens veut du bilan d’Alassane Ouattara. La Côte d’Ivoire va devenir un pays stable», a-t-il projetté.

Soutenu pour l’occasion par Toungara Mamadou et Bah Abdoulaye respectivement délégué communal du Rhdp Agnibilékrou et délégué associé Abengourou, sous-préfecture, ces derniers se sont félicités du retour à la maison de Méité Sindou, à qui ils ont rappélé son courage et son engagement. Quant aux responsables soroistes, par la voix d’un de leurs leaders, C. Falacha, ils ont exprimé leur gratitude à Méité Sindou et se sont dits prêts à l’accompagner pour la victoire d’Alassane ouattara.

Kalifa Touré, correspondant permanent

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite