Achi Edoukou (Carieeci): « Nous manquons d’éducateurs dans nos écoles»

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 163 vues

Achi Edoukou, secrétaire général national du Conseil d’actions et de réflexions des inspecteurs d’éducation et éducateurs de Côte d’Ivoire (Carieeci) livre ici ses préoccupations sur le secteur.

Comment se porte aujourd’hui la lutte à votre niveau ?

Le premier problème que nous rencontrons, c’est la représentativité au niveau de l’inspection générale et de l’enseignement technique. Aucun éducateur ni inspecteur de l’éducation n’a déjà été nommé au sein de ces structures. Quand on veut nommer un chef d’établissement, nous n’en faisons jamais parti.

N’est-ce pas également dû à votre faible représentativité sur le plan national ?

Les éducateurs et inspecteurs de l’éducation nationale sont autour de 8 000. Il est vrai que nous évitons de nous faire entendre, mais nous pesons sur le front social.

Justement, parlant de poids, comment se présente la disponibilité des inspecteurs et éducateurs dans nos écoles, quand on connait la pénurie actuelle d’enseignants ?

Effectivement, nous connaissons le même problème que les enseignants. Les éducateurs manquent dans nos établissements. Il existe de nombreuses zones comme Bondoukou, où certains établissements n’ont pas d’éducateurs. Ce sont des profs qu’on transforme en éducateurs pour assurer le fonctionnement de l’école. Dans d’autres contrées, faute d’inspecteurs, les éducateurs prennent leurs places. Là aussi il faut recruter, mais l’Etat fait face à des problèmes de postes budgétaires.

Entretien réalisé par Georges Dagou

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite