Côte d’Ivoire vs Gabon/ Kessié : « Nous voulons gagner pour être les premiers du groupe »

par NORDSUD
25 vues

Pour leur come-back sur les terres ivoiriennes après l’épopée de la CAN, les éléphants chausseront les crampons ce 7 juin 2024 pour la première fois depuis sa construction, sur le rectangle vert du Stade de Korogho. Les poulains de Faé Emerse croiseront le fer avec les panthères du Gabon à l’assaut de la première place du groupe F pour la qualification à la Coupe du Monde. En conférence de presse, le tacticien ivoirien a levé le voile, jeudi, sur le style de football que pratiqueront les pachydermes pour cette 3è journée des éliminatoires du mondial 2026. « On veut faire un match abouti, vendredi. Les clés du match? Marquer très vite, empêcher que les Gabonais s’installent dans le confort ». En phase avec les propos du sélectionneur, le capitaine de l’équipe nationale, Franck Yannick Kessié a souligné tout l’enjeu de ce match censé mettre fin au bicéphalisme au sommet du groupe entre la Côte d’Ivoire et le Gabon, crédités tous deux de 6 points. « Le match contre le Gabon est très important pour nous. Nous voulons gagner et laisser une bonne image à Korhogo. Nous voulons gagner pour être les premiers du groupe », a précisé le milieu de terrain d’Al-Ahly. Nostalgique des ambiances iconiques de la CAN et de l’engagement du douzième homme depuis les tribunes, le sélectionneur , Faé Emerse a fait un appel du pied et des yeux doux au public sportif ivoirien. « Les joueurs ont besoin de ressentir l’ambiance de la CAN… Nous sommes heureux de retrouver notre public », a-t-il susurré. A en croire le patron du staff technique ivoirien, les porte-étendards du drapeau ivoirien sont résolus à confirmer les résultats obtenus lors du sacre sur leurs terres. « Les joueurs sont fiers de représenter le pays. Ils veulent montrer que ce qui s’est passé pendant la CAN n’était pas un accident… », a indiqué Faé Emerse. Doté d’individualité phare sur le front offensif à l’instar du virevoltant attaquant marseillais, Pierre Emerick-Aubameyang ou du briscard Mario Lemina, l’équipe gabonaise aura à cœur d’infliger une première défaire à des éléphants invaincus depuis la raclée 3-0 face à la Guinée Equatoriale.

Charles Assagba

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite