Covid-19 : l’Etat décaisse plus de 11 milliards pour soutenir les PME

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 23 vues


 
Le Fonds de soutien aux petites et moyennes entreprises (Fspme Covid-19) a octroyé plus de 10 milliards aux Petites et moyennes entreprises (PME) pour atténuer l’impact de la situation sanitaire.

Créé par l’ordonnance n°2020-384 du 15 avril 2020, le Fonds de soutien aux petites et Moyennes entreprises (Fspme Covid-19) vise à soutenir les PME dans ce contexte de crise sanitaire à Covid-19. Ce plan a pour objectif d’atténuer l’impact de la pandémie sur les populations et les acteurs économiques des secteurs formels et informels et également de préparer une reprise rapide des activités à la fin de la pandémie afin de soutenir l’écosystème entrepreneurial.
Du 18 mai au 16 octobre 2020, le Comité de gestion du Fspme Covid-19 a accepté les demandes de prêts à taux zéro et à taux réduit de 2,5 % aux PME. Elles ont été réceptionnées et analysées par l’Agence CI PME, secrétaire exécutif du Fonds.
Ainsi, 49 entreprises ont bénéficié uniquement d’une validation de subvention pour un montant global de 17 660 000 FCFA et 58 entreprises ont bénéficié d’une validation de prêt à taux zéro pour un montant total de 315 813 884 FCFA en plus de la subvention qui leur a été accordée par l’Etat ivoirien.
Aussi, 213 entreprises ont bénéficié d’une validation de prêt au taux réduit de 2,5% pour un montant total de 10 725 865 327 FCFA, pour un montant global de 11 059 340 101 FCFA.

Selon le service de communication du Fspme Covid-19, le Fonds a consacré 150 milliards de FCFA au renforcement du soutien aux PME en vue de préserver l’outil de production, maintenir les emplois et relancer leurs activités dans cadre du Programme de Riposte économique du gouvernement ivoirien face à la crise liée à la Covid-19.
Disponible depuis octobre 2017, c’est l’Agence ivoirienne de PME qui œuvre à faire la promotion de la politique gouvernementale des PME. Elle œuvre à soutenir l’écosystème entrepreneurial et à apporter des solutions, pour la transformation structurelle de l’économie ivoirienne, conformément à la vision
prônée par le Président Alassane Ouattara.

Pour rappel, le gouvernement s’est doté d’un plan de soutien économique, social et humanitaire évalué à 1700 milliards de FCFA, soit environ 5 % du PIB.

Prince Khalil

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite