Examens scolaires : le ministère insiste sur la cohérence des sujets

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 49 vues

A Jour J-5 du début des épreuves du Certificat d’études primaires et secondaires (CEPE) session 2024, le coup d’envoi marquant le lancement des examens scolaires à grand tirages a été donné, ce 16 mai, dans les locaux de la Direction des examens et concours (DECO). Prévu ce 21 mai, pour les 627 908 candidats dont 311 352 filles et 316 556 garçons qui composeront dans les 2 709 centres, le CEPE ouvrira comme l’accoutumée le cycle des examens de fin d’années.Les résultats seront proclamés le lundi 03 juin 2024 à 14 H 00.  S’ensuivront du lundi 27 au vendredi 31 mai, les épreuves auxquels seront soumis les 647 450 candidats du niveau 3è dont 634 889 aspirants au Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) à raison de 324 956 filles et de 309 933 garçons. Par ailleurs,12 561 impétrantsdu niveau 3è dont 5 508 filles et 7 053 garçons seront à l’assaut du test d’orientation en classe de Seconde. Ils seront situés sur leur sort, le mardi 18 juin 2024 à 14 H 00. La boucle des épreuves des examens à grands tirage sera bouclée par le baccalauréat qui se déroulera du lundi 17 au samedi 22 juin. Sur 355 347 candidats en lice, 323 016 lycéens du niveau terminal composeront au titre du Bac Général, 31 923 pour le Bac technique et 408 pour le Bac artistique. Le verdict de l’examen sera rendu public le lundi 08 juillet à 14h.  La Directrice de la DECO, Mariam Dosso a en outre souligné que les candidats au BECP et au test d’orientation peuvent d’ores et déjà imprimer leurs convocations en ligne. « Ceux du CEPE le pourront demain vendredi 17 mai 2024 », a-t-elle annoncé.

Lutte contre la tricherie

Au pupitre, ce jeudi,le Ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage, N’Guessan Koffi, représentant la Ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, Mariatou Koné a mis à nu l’une des tares du système éducatif ivoirien qui jette l’opprobre sur le déroulement des examens à grands tirages. En l’occurrence, le non-enseignement de l’intégralité des leçons figurant au programme de l’année scolaire dans certains établissements du fait de l’absence d’enseignants dans certaines localités, de grèves et d’autres situations particulières. Un non-respect du quantum horaire et de l’intégralité des curricula de formations qui creusent le fossé d’une éducation à double vitesse et qui figure aux nombres des facteurs qui créent des contions d’évaluations à géométrie variable. Le Ministre a de fait pointer du doigt la responsabilité de la communauté éducative sur cette réalité qui va à l’encontre des principes d’une bonne organisation des examens. « Nous devons veiller à organiser nos examens dans un environnement de transparence et d’équité qui favorise le mérite et l’excellence. Cela implique une organisation rigoureuse, une surveillance efficace pour prévenir toute forme de tricherie, des sujets en cohérence avec les programmes, des épreuves conçues de manière juste et équilibrée, des règles d’organisation claires et des conditions de déroulement des épreuves qui soient les mêmes pour tous les candidats », a précisé le Ministre au cours de la cérémonie du lancement de examens à grand tirages. Placé sous la thématique : « Performance et mérite pour des examens de qualité », cette session fera de la lutte contre la fraude son cheval de bataille. « Ce fléau est complexe. Mais, j’ai la ferme conviction que nous pouvons l’affronter et l’éradiquer. Cependant, notre succès n’est possible que si nous réussissons à inculquer le goût de l’effort, du travail et du mérite à toute notre communauté éducative et en particulier aux élèves », a-t-il rappelé. Estimé à 71,23% en 2023 pour le CEPE, à 31,47% pour le BEPC et à 32,09% pour le BAC, les résultats de cette session des examens à grands tirage seront scrutés à la loupe d’autant qu’ils surviendront dans la foulée de la fin des Etats Généraux de l’éducation prescrits comme la panacée qui fera reprendre du poile de la bête au système éducatif ivoirien.

Charles Assagba

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite