Les jeunes du Grand centre disent niet à la désobéissance civile

par NORDSUD
18 vues

Les jeunes du Grand centre, réunis au sein de l’Union nationale des enfants du grand centre de la Côte d’Ivoire (Unegraci) ne sont pas d’accord avec les manifestations initiées par l’opposition ivoirienne dans le cadre des élections du 31 octobre 2020. En effet, depuis la publication de la liste des candidats retenus à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, prétextant du maintien de la candidature d’Alassane Ouattara par le Conseil constitutionnel, le Fpi et la Pdci-Rda bien que retenus, refusent de prendre part au scrutin.

Ces partis d’opposition manifestent en cassant et brulant des bus. C’est pour dénoncer cette violence que l’Unegraci a fait sa sortie par la voix du président national Okala Yao Pascal, ce mercredi 21 octobre 2020. C’était lors d’un point-presse au siège de  l’Union nationale des journalistes correspondant de presse de Côte d’Ivoire (Unajcopci), sis au quartier Commerce de Bouaké.

«La désobéissance civile est devenue armée, causant des pertes en vies humaines, des destructions de biens privés et publics. Ce ne sont pas des actes de paix. Que tu sois Ivoirien ou non, nous avons tous besoin de paix. C’est pour cette raison que notre union, l’union des enfants du Grand centre de Côte d’Ivoire condamne cette escalade de la violence. Nous disons qu’il faut dialoguer au lieu de détruire les biens d’autrui. Nous demandons aux jeunes du centre en particulier et aux populations de Côte d’Ivoire de dire non à cette  désobéissance dite civile en cours en prônant la paix et le dialogue», a argumenté Okala Yao Pascal. Il a décidé d’entreprendre une tournée de sensibilisation dans le V baoulé pour parler à ses ‘’frères ‘’.

Allah Kouamé, Correspondant permanent

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite