Ouattara-Bédié : Comment la rencontre a été goupillée

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 92 vues

Elle a pris tout le monde de court : Politiques, journalistes, observateurs de la vie publique… Tout le monde, hormis quelques artisans de l’ombre, qui depuis quelques semaines préparaient cette entrevue considérée comme capitale pour débloquer la crise artificielle dans laquelle l’opposition a installé le pays.

Qui sont ces artisans ? Il s’agit au premier plan, côté pouvoir, du Premier ministre Hamed Bakayoko. Véritable homme de réseau dans le dispositif du chef de l’Etat, il a entrepris de traduire en actes la volonté du président de la République d’engager un dialogue avec l’opposition.

Le chef de l’Etat cible et s’adresse à un interlocuteur au cœur de l’establishment du Pdci. En l’occurrence, le général Gaston Ouassénan Koné, vice-président du vieux parti chargé de la coordination des activités des vice-présidents.

De fait, le général Ouassénan, avec une frange significative de cadres éminents au Pdci, observent depuis plusieurs mois avec réserve, le tournant radical que le sécrétaire exécutif Maurice Kakou Guikahué fait prendre au Pdci et à son chef, le Président Henri Konan Bédié. Ils rongent leurs freins, assistent dans un premier temps au raidissement de leur direction exécutive et attendent patiemment l’heure du recentrage.

Hamed Bakayoko, l »art du dialogue

C’est cette perche que le Premier ministre leur tend dès les premiers jours qui suivent la publication des résultats définitifs par le Conseil constitutionnel le lundi 9 novembre 2020. Le Premier ministre prend le dossier à bras-le-corps, engage un corps-à-corps avec le général Ouassénan. Il joue de toutes les cordes, filiale, familiale, liens particuliers, histoires communes. Hamed Bakayoko propose, à la place d’un dialogue politique formel, une rencontre «franche et sincère» entre le Président Ouattara et le président Bédié. Afin qu’ils se parlent «sincèrement et franchement». L’objectif : Retisser du lien, renouer les solides contacts d’antan et rebâtir la confiance.

Le général Ouassénan est intéressé : C’est un grand gendarme dans la pure tradition de son corps : la loi et l’ordre. Il n’est pas dans son environnement avec la création du «Conseil national de transition» par la plateforme de l’opposition.

Cependant, il hésite. Il doute. Les plaies sont encore béantes. Et l’initiative peut se révéler périlleuse si elle échoue. Surtout dans cette atmosphère de suspicion généralisée au sein de l’opposition.

La diplomatie africaine à l’oeuvre

Pour pousser le secrétariat exécutif par intérim du Pdci à franchir le pas, le Premier ministre met un autre fer au feu, épaulé par le chef de l’Etat : Il actionne la diplomatie africaine. Hamed Bakayoko contacte les présidents ghanéen et sénégalais. Le premier, Nanan Akuffo Addo est président en exercice de la Cedeao. Il avait reçu le président Bédié qui a séjourné à Accra du lundi 12 au jeudi 15 octobre 2020, en pleine campagne électorale et à deux semaines de la présidentielle. Il avait à cette occasion entamé de rétablir le contact entre le président de la République et le président du Pdci. Le second, Macky Sall entretient avec le président du Pdci une entente cordiale et une écoute permanente.

Le mardi 10 novembre, la boucle est bouclée. Le principe est acquis. Reste à régler deux «petits» écueils : La gestion des égos. Qui doit avoir l’initiative de la rencontre ? Le chef de l’Etat s’engage. Il enjoint son Premier ministre d’indiquer pour la communication sur l’événement que la rencontre est sollicitée par le président de la République de Côte d’Ivoire. Le deuxième écueil, c’est le lieu. D’autant que le président du Pdci milite depuis pour «un terrain neutre». Le Premier ministre suggère l’hôtel du Golf sis à Cocody-Riviera. Un lieu chargé de symboles.  Le chef de l’Etat valide.

Le mercredi 11 novembre à 17 heures, une autre page de l’histoire du retour de notre pays à l’apaisement s’ouvre.  

Imane Amel Fatima

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite