Troubles à l’ordre public: Plusieurs bus incendiés, un décès à Bonoua

par NORDSUD
32 vues

Dans un contexte marqué par le mot d’ordre de désobéissance civile lancé par l’opposition et la grève de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci), plusieurs localités ont été le théâtre d’affrontements et d’échauffourées.  




Dans la capitale économique, des individus non identifiés ont brûlé des pneus et un bus, à la Riviera 2. Le saccage de l’autobus de la Société des transports abidjanais (Sotra) a été suivi de l’incendie de véhicules administratifs et d’importants dégâts matériels. Les fauteurs de troubles ont pris la poudre d’escampette avant l’arrivée de la police sur place. Selon une source policière, plusieurs individus ont été arrêtés et les enquêtes sont en cours pour trouver les auteurs de ces faits.  À Marcory Ste Thérèse également, un bus a été brûlé par des individus.  

Un lundi sombre qui n’épargne pas la vile de Bonoua, qui a enregistré des troubles occasionnés par le mot d’ordre à la désobéissance civile. Des témoins rapportent plusieurs blessés et un décès.

 Charles Assagba

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite