Une cadre du Rhdp réfoulée à Prepressou par des jeunes armés

par NORDSUD
25 vues

La candidate du Rhdp aux dernières élections municipales à Diabo a subi le jeudi 22 octobre 2020, une agression par des inconnus quand elle se rendait à Abengourou, dans le cadre de ses activités politiques. C’était à quelques encablures du village du président Henri Konan Bédié, alors qu’elle était en compagnie d’Oscar Kouassi, journaliste et fils de la localité. Selon Oscar Kouassi, qui relate la mésaventure, c’est au niveau de Prepressou que Rebecca Yao et sa délégation sont interceptés par des jeunes armés de gourdins, d’armes blanches et de  fusils calibre 12. Ils avaient érigé des barricades servant de barrage.  Ces jeunes excités fouillent le véhicule ainsi que les passagers. Les manifestants  reprochent à Rebecca Yao de porter des habits à l’effigie du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, candidat à l’élection du 31 octobre 2020. En colère, l’un des manifestants a lancé une pierre. Bilan, la brise arrière du véhicule de la déléguée a été totalement brisée. Il a fallu l’intervention de la gendarmerie nationale de Daoukro pour faire sortir la déléguée de cette situation inconfortable. Finalement, elle n’a pu prendre part à la cérémonie.

Allah Kouamé, Correspondant permanent

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite