25 000 logements sociaux : les sites retenus à Abidjan

par NORDSUD
42 vues

Le ministère de la Construction et du logement a procédé ce jeudi au lancement des travaux du programme de logements en location-vente et location simple. Un projet historique, selon le ministre Bruno Koné.  A l’entendre,  25 000 logements socio-économique seront construits à Abidjan, à Yamoussoukro, à Bouaké, à Korhogo et  à San Pedro. L’Etat jouera un rôle direct dans la construction de ces logements, d’après le ministre, comme il y a 30 ans. Ces logements seront des appartements collectifs de type  R+9 à Abidjan et R+4 à l’intérieur du pays,  avec des cadres verts. 25 hectares ont déjà été mobilisés à Abidjan. Dont 10 hectares à la Cité policière, de la BAE à Yopougon ; 5 hectares à la Sicogi,  zone industrielle. Après un appel d’offre, le marché a été confié à la société Soroubat. Le pays est confronté à un déficit de 800 000 unités, selon les dernières études de la banque mondiale. Ce chiffre va s’accroitre de 80 à 100 000 unités par an, si rien n’est fait, a indiqué le ministre. Le programme de construction de 150 000 logements sociaux depuis 2012 a connu des obstacles, au dire de Bruno Koné. Entre autres, le faible niveau de bancarisation, le faible niveau de financement du programme. Aujourd’hui, dit-il, les besoins de financement sont estimés à 6500 milliards FCFA, avec 1000 milliards en ressources de la part de l’Etat.  «  Ces chiffre permettent de comprendre la difficulté de la tache », a souligné le ministre. Mais les autorités ont tiré les leçons des échecs passés. Et des mesures ont été prises, comme  la réforme profonde de l’éco système du logement, l’institution des taxes parafiscales sur certains matériaux de construction.

Georges D.

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite