Soudan: les Forces de soutien rapide revendiquent la prise de bases militaires dans l’État du Sennar

par NORDSUD
13 vues

Au Soudan, l’escalade continue… Les affrontements, qui ont commencé fin juin à Jebel Moya, dans l’État de Sennar au sud-est du pays, se sont étendus à la ville de Sinja, provoquant de nouveaux déplacements de la population. L’État du Sennar était jusque-là relativement épargné par la guerre qui oppose l’armée régulière d’Abdel Fattah al-Burhan et les paramilitaires du général Hemedti depuis avril 2023. Selon l’ONU, 136 mille personnes au moins ont dû fuir, souvent en traversant le Nil Bleu. Selon des militants locaux, 25 personnes, dont une majorité des femmes et des enfants, sont morts noyés suite au naufrage de leur embarcation. 

G.D.avec RFI

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite