Abengourou (Affalikro): Le ministre Abinan inaugure un collège de proximité

par NORDSUD
259 vues

Le calvaire des élèves d’Affalikro prendra fin. Ces derniers parcourent une vingtaine  de kilomètres chaque jour pour se rendre à l’école à Niablé. Pour la rentrée 2021-2022,  fini ce parcours du combattant.

Le ministre Pascal Kouakou Abinan, par ailleurs président du conseil régional de l’Indénié-Djuablin, a procédé, ce mardi 2 mars 2021, à la remise des clés du nouveau collège d’Affalikro.

Evalué à plus de 169 millions, cet établissement comprend 2 bâtiments de 4 classes avec des bureaux, une aire de jeu, un bâtiment pour l’administration, une salle spécialisée, une cantine scolaire et des latrines.

«L’école est une de mes  priorités. A la tête du conseil régional, nous avons réalisé près de 8 collèges de  proximité. Avant la fin de mon mandat, nous allons réaliser près de 8 collèges de proximité, ce sera 16 collèges de proximité», a annoncé le président du conseil régional avant de sensibiliser les populations à prendre soin  de cet édifice et à  faire en sorte que les professeurs  qui seront  affectés trouvent des  logements décents.

Kéita Amina, la directrice régionale de l’éducation nationale d’Abengourou, a exprimé sa reconnaissance  au conseil régional pour toutes ces actions en faveur de l’école dans la région. «Je nourris l’espoir d’un encadrement efficient pour les élèves d’Affalikro. Toutes ces infrastructures contribueront au développement du village. La construction de ce collège vient résorber le problème d’effectifs pléthoriques dans nos écoles», a-t-elle estimé.

Notons que c’est le 3 octobre 2020 que le  lancement des travaux de la construction de ce collège a eu  lieu.  

Ouattara  Kaliffa,  correspondant  permanent

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite