Drogba: Silence, on jase!

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 67 vues

Une pléthore d’interrogations circulent dans l’esprit des fans, associés et détracteurs de l’ancien capitaine des Eléphants. Absent lors des obsèques de l’ex-président de la Fédération ivoirienne de football (FIF) Sidy Diallo et à l’inauguration du Stade Olympique Alassane Ouattara, Didier Drogba semble avoir pris du recul vis-à-vis du football ivoirien. À cela s’ajoute son présumé «mutisme» relatif à la candidature de Jacques Anouma, à la présidence de Confédération africaine de football (CAF). Trop de choses pour une légende qui aspire à diriger un jour la FIF.

Où se trouvait Drogba ? Pourquoi n’a-t-il pas pu honorer ces évènements de sa présence ? Ce sont autant de questions que se posent des Ivoiriens.

Pour éclairer ces zones d’ombres, la rédaction de Nord Sud à joint ce mercredi par téléphone Marius Comoé, membre du staff de campagne et conseiller de Didier Drogba.

Sans faux-fuyant, M. Comoé nous confie que l’enfant de Gnaprahio était absent à l’inauguration du nouveau stade d’Ebimpé, dans la périphérie d’Abidjan, tout d’abord, parce qu’il était hors du pays. «Il était à Genève (en Suisse) pour recevoir le prix du président de l’UEFA, le 1er octobre dernier. Il avait même quitté la Côte d’Ivoire avant», explique Marius Comoé. Pour ceux qui ne comprennent pas qu’il ait privilégié ce rendez-vous, il répond que l’inauguration du stade se tenait dans un contexte politique. «En plus, si Didier Drogba était venu, beaucoup auraient interprété sa présence», signale son conseiller. Même si beaucoup également ont cherché à comprendre son absence.

Gold for Africa

Pour ce qui concerne tous les murmures autour de son absence aux obsèques du défunt Sidy Diallo, le conseiller de Didier Drogba fait savoir que celui-ci est très pris par ses engagements extra-sportifs. En fait, l’ancien numéro 11 de Chelsea est l’initiateur de la société d’investissement Gold for Africa. A cet effet, il avait des rendez-vous à honorer hors de la Côte d’Ivoire. «Son retour se fera très prochainement, et dès son arrivée en Côte d’Ivoire, il ira directement saluer la famille de Sidy Diallo»,  ajoute notre interlocuteur, tout en soulignant que le staff de ‘‘Drug’’ présent était à la cérémonie.

Contrairement aux rumeurs qui circulent, selon lesquelles Drogba n’était pas en odeur de sainteté avec le défunt président de la FIF, Marius Comoé souligne que bien qu’étant adversaires, Sidy Diallo et l’ancien capitaine des Eléphants s’appréciaient énormément.

Quand on lui demande de se prononcer sur le silence de Drogba depuis l’annonce de la candidature de Jacques Anouma à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF), M. Comoé rassure qu’Anouma et Drogba se parlent fréquemment au téléphone. Mieux : «Jacques Anouma est l’une des premières personnes à qui Drogba a présenté sa candidature à la présidence de la FIF. Ce dernier l’a soutenu». Cela dit, le meilleur buteur de l’histoire de la Côte d’Ivoire (65 buts/106 sélections), lui ramènera forcément l’ascenseur, en tant que confrère et ‘’fils’’.

Shalom Kadié

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite