Attaque du convoi du ministre du Budget: 98 personnes interpelées

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 26 vues

Après l’attaque du cortège du ministre du Budget, le 31 octobre dernier, au niveau du village de Zatta sur l’axe Bouaflé-Yamoussoukro, il y a du nouveau. Le corps de l’un des gardes du corps du ministre qui était porté disparu depuis, aurait été retrouvé. Il s’agit de l’adjudant Sanogo Seydou. Ce samedi, le procureur de la République, Richard Adou a annoncé la découverte d’une sépulture non loin du lieu de l’attaque, entre le village d’Agboua-Kouassikro et Gbonzi, à 15 mètres de la route. La découverte a eu lieu, suite à une enquête de la gendarmerie.

La sépulture a été ouverte en présence du procureur de la République près du tribunal de 1ère  instance de Bouaké, sous instruction du procureur de la République. Cela a permis de découvrir un  corps calciné à la boîte crânienne éclatée, a signifié Adou Richard. Selon les indications, il s’agirait du corps de l’adjudant Sanogo Seydou. Le corps, d’après M.Adou, a été transporté à Abidjan pour une autopsie. 98 personnes ont été interpelées et 44 téléphones portables saisis, après la découverte du corps. Ces éléments permettront, d’après le procureur de la République, de mettre le grappin sur les auteurs de ce crime et de l’attaque, ainsi que leurs complices. Le Procureur a aussi rassuré que les enquêtes sur les violences liées à l’élection présidentielle étaient en cours. Et que des auditions ont eu lieu.

Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite