BEPC: début des épreuves sur fond de lutte contre la fraude

par NORDSUD
40 vues

Donnant le coup de sifflet inaugural des épreuves du Brevet d’Études du Premier Cycle (BEPC), ce lundi 27 mai 2024, au lycée moderne d’Abidjan-Cocody, la ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, Mariatou Koné a traduit son satisfécit quant au déroulement de l’année scolaire qui tire allègrement vers sa fin avec ce second examen à grands tirages après le CEPE et qui sera suivi du BAC. « Le quantum horaire a été atteint cette année scolaire. C’est la première fois que nous organisons les examens au terme d’une année scolaire sans perturbations. Bonne chance à tous les candidats », a indiqué la première responsable de l’éducation nationale ivoirienne. La ministre qui sous-entend ainsi que les curricula de formation aux programmes ont été intégralement dispensés n’a pas manqué de démontrer son engagement en faveur de la mise en place de conditions d’évaluations anti-fraude. En témoigne, la visite du dispositif technologique de pointe installé pour surveiller les centres de composition au Lycée Sainte Marie de Cocody qui a jalonné les activités de la Ministre, en marge du lancement officiel des épreuves du BEPC. « La tricherie a baissé grâce au dispositif technologique de contrôle mis en place sur toute l’étendue du territoire national. Nos résultats reflètent la réalité », a-t-elle déclaré. 647 450 candidats dont 577 089 officiels, 57 799 libres et 12 562 pour le test d’orientation en classe de seconde composeront jusqu’au 31 mai 2024 dans le cadre de cet examen. Le verdict du BEPC sera rendu public, le 18 juin. Estimée à 31,47% en 2023, le taux de réussite à cette évaluation pour la session 2024 sera scruté à la loupe.

Charles Assagba

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite