Des badauds vite dispersés ce matin à Akouédo

par NORDSUD
14 vues

Un petit groupe de personnes se réclamant de l’opposition qui voulait battre le pavé en a été empêché à Akouédo, le lundi matin 26 octobre 2020, par la police nationale.
Plusieurs unités de police étaient postées aux abords des principales rues Akouédo en vue de disperser ces manifestants, se disant militants de l’opposition. Mais visiblement comme le regroupement n’était pas autorisé, ils ont vite été dispersés par la police, qui a rétabli l’ordre.
Des petits commerces et autres magasins aux alentours de leur lieu de rassemblement avaient commencé à fermer.
La semaine dernière, des affrontements à Dabou ont fait 16 morts et 67 blessés, selon le ministre de la Sécurité et de la protection civile, Vagondo Diomandé.

Prince Khalil

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite