Fin d’année: Une célébration dans la sobriété, malgré la CAN?

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 169 vues

Contrairement aux années passées, ces fêtes de fin d’année revêtent un caractère particulière, parce qu’elles précèdent de quelques jours seulement, la Coupe d’Afrique des nations (CAN) que la Côte d’Ivoire organise. La traditionnelle fête des lumières aura bel et bien lieu. Mais, selon le district d’Abidjan, il a été décidé d’entrer dans l’année 2024, sans fantaisie. « Les lumières seront installées vers mi-décembre. Mais le fait que la Côte d’Ivoire organise la CAN ne change rien. Du moins, pas pour le moment. Aucune particularité n’a donc été évoquée pour Abidjan ville lumière 2023 », indique un membre du service technique du district d’Abidjan contacté par la rédaction de Nordsud.info.  Naturellement, les grands ouvrages bénéficieront de lumières, d’après lui. Y compris le pont Alassane Ouattara. Au sein des maries d’Abidjan, ce mois de décembre 2023 n’aura pas non plus de particularité. « C’est le district d’Abidjan qui organise chaque année la fête de la lumière. Nous ne faisons que suivre. La mairie de Yopougon organise pour sa part des fêtes de noël éclatées, pour les enfants », fait savoir un proche collaborateur du maire de Yopougon. A Abobo, on abonde également dans le même sens. Les populations craignent même que la fête ne soit un peu plus terne que les autres années, à cause des travaux du rond-point qui ne sont pas encore achevés et qui risquent de dénaturer les lumières installées habituellement au niveau du terre-plein.

Georges Dagou

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite