Gagnoa: Le Cndh se dévoile

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 11 vues

 La commission régionale du Conseil national des droits de l’homme (Cndh) a ouvert ses portes au grand public, ce jeudi, à la faveur de la journée internationale des droits de l’homme. Occasion pour Diarrassouba Moussa, président de cette commission de faire connaître davantage l’institution à travers un exposé.

Il a fait l’historique de la journée des droits de l’homme, son importance et aussi son impact sur l’homme dans la société. «Les gens ne connaissent pas véritablement notre mandat et notre mission. Il était donc question de faire cette présentation du Cndh», a déclaré Diarrassouba Moussa.

Il fait remarquer qu’à l’échelle mondiale, les droits de l’homme ont été mis à mal par la pandémie de la Covid 19. Et la Côte d’Ivoire n’a pas été épargnée. «La Covid-19 a impacté tous les secteurs de la vie. Forcément, les droits de l’homme ont été touchés», regrette le défenseur des droits humains.

Localement, il note que les droits de l’homme, dans la cité du fromager, sont à parfaire. « Les droits de l’homme à Gagnoa ne sont pas parfaits à 100%. Beaucoup a été fait, mais beaucoup reste à faire dans le sens d’une amélioration de la situation. Sachez que les droits de l’homme est une quête permanente», a soutenu Diarrassouba.

Par la suite, il a invité les populations à s’intéresser à leurs droits. « Venez nous visiter pour les questions des droits de l’homme, afin de mettre en place une bonne collaboration», s’est il adressé à son auditoire composé d’autorités politiques, administratives, coutumières et religieuses.

Le sous-préfet d’Ouragahio, Laciné Kader, qui représentait le préfet, a emboîté le pas au commissaire des droits de l’homme en demandant aux chefs coutumiers de s’approprier les droits de l’homme. Afin de faciliter la gestion des populations qu’ils ont sous leurs responsabilités.

Sow Aboubacar, parrain de la cérémonie, a souligné que le respect des droits du citoyen permet aux populations de vivre en paix.

Signalons que la journée mondiale des droits de l’homme est à sa 72e édition. Le thème retenu cette année est «Reconstruire en mieux-Défendons les droits de l’homme».


Lyne Zahui, correspondante régionale

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite