Grave accident sur l’axe Logoualé-Bangolo : 18 morts et 10 blessés

par NORDSUD
267 vues

Un accident de la circulation vient d’endeuiller les populations de l’ouest montagneux dans la soirée du mercredi 2 décembre entre 20 heures et 21 heures. Un mini car en provenance de Bangolo est entré en collision avec un gros camion de transport de bétail. Le bilan est lourd. 18 morts et 8 blessés évacués au CHR de Man.  

Selon un confrère que nous avons joint par téléphone à Bangolo, le minicar de 18 places avait à son bord 22 passagers en provenance de Man. «C’est 1 kilomètre après Logoualé que le chauffeur en voulant dévier un nid-de-poule alors qu’il roulait à vive allure est entré en collision avec un gros camion remorque de transport, en partance pour les pays de l’interland notamment au Mali pour s’approvisionner», explique le confrère qui s’est rendu sur les lieux de l’accident.

Le bilan est lourd. 16 personnes tuées sur le coup, parmi elles, une élève en classe de Terminale qui revenait des funérailles de son père. Deux enseignantes en poste à Kaein, dans le département de Bangolo, qui venaient de faire des courses à Man pour le mariage de l’une d’elles prévu pour le 12 décembre et plusieurs personnes anonymes. 10 blessés évacués au Centre hospitalier régional de Man.

Sur les 10 blessés, un est décédé avant d’arriver à l’hôpital et un jeune homme de 20 ans a trouvé la mort au CHR de Man ce jeudi dans la matinée. Ce qui fait au total 18 morts et 8 blessés pris en charge au CHR de Man.

Les 16 personnes décédées sur -le-champ  sont conduites à la morgue de Bangolo où les parents sont invités à identifier les corps. Sur place, c’est la consternation, à l’approche des lieux ce sont les pleurs  que l’on entend. Cette situation a perturbé les cours à Bangolo où les élèves se sont mobilisés pour aller investir la morgue pour, disent-ils, rendre un hommage à leur camarade tuée dans l’accident de la circulation.

Selon notre source, le chauffeur du gros camion et son apprenti ont pris la fuite et sont allés se livrer à la brigade de gendarmerie de Man.

C’est le lieu de rappeler à toute fin utile que l’axe Man-Duékoué qui a connu des travaux de réparation en 2018-2019 connaît déjà de nombreux nids-de-poule. Les chauffeurs devraient observer la plus grande prudence afin d’éviter des drames comme celui que nous vivons en ce moment où plusieurs familles sont endeuillées.

Silué Alima, correspondante régionale 

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite