Le discours de Ouattara pour le remaniement ministériel à venir

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 231 vues

(…) Après la disparition de mon aîné, le Président Henri Konan Bédié, ancien Président de la République, qui a marqué la vie politique de notre pays pendant plusieurs décennies, je voudrais à nouveau saluer sa mémoire et renouveler mes sincères condoléances à sa famille biologique et politique, et à toute la nation

Monsieur le Vice-président de la République, Monsieur le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement

En effet le samedi 2 septembre 2023, les élections régionales et municipales se sont déroulées dans la quiétude, la transparence et le respect du jeu démocratique. Les élections sénatoriales qui ont suivi le samedi 16 septembre, se sont bien déroulées. J’en ai été très satisfait quant au déroulement. J’adresse mes salutations au Premier ministre Patrick Achi, à toute l’équipe gouvernementale ainsi qu’à la Commission électorale indépendante pour l’organisation réussie de ces trois scrutins, malgré quelques imperfections qui seront corrigés au fil du temps.

   Je félicite le Premier ministre, Président du conseil régional de la Mé et tous les membres du Gouvernement. Je ne pourrais pas citer tous ceux qui viennent de se faire réélire, pour certains et élire pour la première fois pour d’autres.

Bien sûr, j’adresse mes encouragements à ceux qui n’ont pas réussi cette fois-ci. La vie politique est ponctuée de situations qui ne sont pas toujours ordinaires.

Monsieur le Vice-président, Monsieur le Premier ministre, Mesdames et Messieurs les ministres d’Etat, Mesdames et Messieurs les ministres

Je dois dire que je suis très satisfait des bons résultats de ces élections, qui traduisent bien l’adhésion de nos concitoyens aux actions menées par le Gouvernement. Et je considère que nous devons poursuivre sur cette voie. Je suis très heureux de ces résultats.

   Monsieur le Premier ministre, vous avez souligné la détermination et l’engagement du Gouvernement à accélérer la mise en œuvre de la feuille de route du Gouvernement pour l’année 2023. Je prends bonne note de toues les actions qui feront partie de vos priorités au cours des prochains mois. Je salue la contribution de chacune et de chacun de vous dans notre quête commune de paix et surtout de bâtir une Côte d’Ivoire en paix et en sécurité, avec un environnement démocratique bien encré. Je compte sur vous pour que cette rentrée soit placée sous le sceau de l’accélération des reformes. Je vous demande de vous consacrer avec davantage d’ardeur et d’efficacité.

   Je voudrais dire que normalement avec des élections de ce genre, on procède à un remaniement  ministériel. Tel n’est pas ma décision aujourd’hui. Cela se fera dans les prochaines semaines. En attendant, je vous encourage à continuer le travail qui est fait en toute sérénité. Je voudrais dire que bien sûr, les élections locales ne sont pas un critère pour rester au Gouvernement ou pas. C’est en général les élections parlementaires, les élections législatives et les élections sénatoriales. Je note que la Côte d’Ivoire a fait des progrès importants dans plusieurs régions et dans plusieurs communes. Je ne peux que vous féliciter et vous dire toute ma satisfaction.

Je procéderai la semaine prochaine à des nominations de Présidents d’Institutions. Comme vous le savez, j’ai décidé avec  l’assentiment du présidium du RHDP, de nommer Monsieur Gilbert Koné Kafana, comme Haut représentant du Chef de l’Etat, avec rang de Président d’Institution. Bravo Kafana !

Je procéderai également la semaine prochaine, à la nomination du Président de la Haute autorité pour la bonne gouvernance, dont le mandat est venu à expiration. Mais également à la nomination du Grand Chancelier de l’ordre national, ainsi qu’à la nomination du Président de la Cours de cassation. Donc j’ai une série de nominations de Présidents d’institutions. Bien entendu nous procéderons aussi au renouvellement du mandat de l’Inspection générale. Et c’est après tout cela que le remaniement ministériel pourra avoir lieu. Notamment en raison de la visite prochaine de la Directrice Générale du Fonds monétaire international, Mme Kristalina Georgieva, et également en raison d’un certain nombre de contraintes que nous avons la semaine prochaine. Tout cela sera couronné par la rentrée du Senat qui aura donc besoin de l’élection d’un nouveau président, pour le 12 octobre. Bien sûr, les sénateurs pourront faire leur rentrée à cette occasion et le nouveau gouvernement sera mis en place quelques jours après la rentrée du Senat.

Je voudrais donc renouveler toutes mes félicitations à tous les ministres et à tous nos collaborateurs, pour l’important travail qui a été fait et dont les résultats nous ont permis de faire une performance inégalée, depuis que le multipartisme a été institué dans notre pays. Moi, j’en suis très fier et je vous demande également d’avoir la même satisfaction pour vos résultats. Je pense que nos concitoyens sont très fiers du travail qui a été fait et nous ne pouvons que nous en réjouir. Je vous souhaite à tous bonne chance et je vous réitère à nouveau toutes mes félicitations.

Propos retranscris par Georges Dagou

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite