Lutte contre l’orpaillage clandestin à Toumodi: La gendarmerie fait des précisions

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 190 vues

Dans un communiqué rendu public ce jeudi 13 octobre 2022, la gendarmerie revient sur les incidents qui ont secoué la localité de Toumodi. Elle souligne que dans l’après-midi du mercredi 12 octobre 2022, le Groupement spécial de lutte contre l’orpaillage illégal (Gs-Loi) a mené une mission de démantèlement de sites d’orpaillage illégalement occupés à Kokoumbo dans le département de Toumodi. Selon le document signé par le général de corps d’armée Alexandre Apalo Touré, commandant supérieur de la gendarmerie nationale, c’est au cours de cette mission commandée que les forces de l’ordre ont été violemment prises à partie par certains orpailleurs armés soutenus par une partie de la population.


« Les affrontements qui s’en sont suivis ont malheureusement occasionné des pertes en vies humaines et des blessés.
Le bilan s’établit comme suit : 05 décès et 22 blessés dont 06 gendarmes et 04 agents des eaux et forêts.
Aussitôt informé de la situation, le Commandant supérieur de la gendarmerie nationale s’est immédiatement rendu sur les lieux pour s’imprégner de la situation », informe-t-on.


Le patron de la gendarmerie présente ses condoléances aux familles des personnes décédées, et ses vœux de prompt rétablissement aux blessés et appelle les populations au calme.
« La gendarmerie nationale tient à réaffirmer ses valeurs de probité et d’intégrité dans l’accomplissement de ses missions qui sont exécutées conformément aux lois de la République », assure la marée-chaussée. Avant d’informer qu’une enquête est ouverte pour faire la lumière sur cet incident.

Bakayoko Youssouf

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite