Municipales 2023 à Bouaké: La candidature de Djibo Nicolas toujours d’actualité

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 237 vues

Décidément, les élections municipales de 2023 à Bouaké continuent leur jeu de chaises musicales. Chaque semaine nous donne un nouveau son avec de nouveaux acteurs. Le dernier nous vient du deuxième conseil municipal tenu le samedi 18 mars 2023 à la salle de mariage de la mairie de Bouaké. Alors que, selon de nombreuses sources, Djibo Nicolas dit se retirer de la vie municipale locale au profit du ministre des Transports et député Amadou Koné, sa candidature est remise à nouveau sur la table. En plein conseil municipal, un conseiller, le plus jeune, Fabrice Konan, nous rapporte-t-on, fait une proposition qui prend de court certainement le maire Djibo Youssouf Nicolas. Mais aussi l’ensemble des conseillers présents. Au vu du nombre de projets annoncés et en cours de réalisation, Fabrice Konan a fait appel du pied au maire Djibo Youssouf Nicolas afin de se présenter, à nouveau pour la course à la magistrature communale de Bouaké.

Selon les propos rapportés par Ettien William Aldo, porte-parole du conseil municipal, le conseiller Fabrice Konan a demandé solennellement au nom de ses paires au maire Djibo Youssouf Nicolas de rempiler pour un autre mandat. À l’entendre, «pour assurer que tous les projets qui ont été lancés, tout ce qui est en train d’être fait puisse connaître un aboutissement. Parce que, a-t-il poursuivi,  il y a le facteur technique mais il y a aussi le facteur confiance humaine et le facteur managérial de tous ces projets.
Bouaké, comme le rappelle Ettien William Aldo, est en pleine mutation économique grâce au management du maire Djibo Youssouf Nicolas, depuis le retour au calme dans la cité de la paix. «Fabrice Konan trouve à cet effet trop risqué de laisser partir cet homme de qualité en pareille circonstance du fauteuil de maire de la commune de Bouaké. C’est pourquoi, a-t-il trouvé judicieux de solliciter en plein conseil municipal sa candidature aux prochaines élections des maires pour achever le travail déjà commencé», a poursuivi Ettien William Aldo.
«Il n’a été que le porte-parole d’une frange du conseil municipal, le porte-voix d’une bonne frange de la population.» rembarre le porte-parole du conseil municipal Ettien William Aldo lors de la conférence de presse. L’espoir du porte-parole William Aldo est que l’interpellation, le cri du cœur, l’argumentaire du jeune conseiller municipal trouve «une oreille attentive auprès de tous ceux qui sont amenés à se décider ou à prendre ce genre de décision.»

«Le maire était présent, il a bel et bien entendu ce cri du cœur. Il a tout simplement souligné que là nous sommes dans le temple du développement. Il se félicite qu’on reconnaisse tout le travail abattu, mais il pense que le lieu n’était pas forcément indiqué pour se prononcer tout de suite et qu’on laisse les choses se faire naturellement», a rapporté William Aldo.  Ce dernier trouve d’ailleurs qu’un autre mandat de son mentor Djibo Nicolas est légitime et salutaire.

Nous ne sommes donc pas au bout du tunnel…des candidatures pour le compte du Rhdp.

Allah Kouamé, correspondant permanent

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite