Protection de l’enfant: Les USA appuient financièrement la Côte d’Ivoire

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 40 vues

La Côte d’Ivoire et les Etats-Unis d’Amérique ont signé une convention de partenariat pour la protection de l’enfance, le mercredi 7 décembre 2022, au Cabinet de la Première dame à Cocody. C’est à l’issue d’une mission d’évaluation du Département d’Etat que la Côte d’Ivoire a été sélectionnée pour bénéficier du programme Child Protection Compact (CPC), devenant le 7ème pays à signer ce partenariat avec le gouvernement américain, après les Philippines, le Ghana, le Pérou, la Jamaïque, la Mongolie et la Colombie.

La cérémonie de signature de cette convention a enregistré la présence de Dominique Ouattara, Première dame de Côte d’Ivoire et Présidente du Comité National de Surveillance des actions de lutte contre la Traite, l’Exploitation et le Travail des Enfants (CNS), Adama Kamara, ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, Président du Comité Interministériel de lutte contre la Traite, l’Exploitation et le Travail des Enfants (CIM), ainsi que bien d’autres personnalités.

Ce partenariat pour la protection de l’enfance appelé partenariat CPC (Child Protection Compact) consiste en une aide octroyée par le gouvernement américain pouvant aller jusqu’à 10 millions de dollars américains, pour la lutte contre la traite des enfants.

Il a pour objectif de renforcer les capacités des structures gouvernementales de la Côte d’Ivoire, ainsi que des organisations de la société civile et des organisations internationales publiques, pour lutter contre la traite des enfants. Il vise à intensifier les efforts de la Côte d’Ivoire pour répondre aux besoins des enfants victimes de la traite et des enfants vulnérables ou exposés à des risques, afin d’éliminer le phénomène en Côte d’Ivoire.

La convention a une durée de 5 ans. Le Département d’Etat américain mettra les financements à la disposition d’organisations non gouvernementales nationales et internationales, et d’agences spécialisées du Système des Nations Unies, qui auront été sélectionnées par appel à candidature, pour la mise en œuvre des activités du plan d’action du partenariat CPC. Les Acteurs gouvernementaux ne recevront pas directement les financements.

Bakayoko Youssouf avec Sercom

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite