Université de Korhogo: La Cnec réclame les primes des nouveaux enseignants

par NORDSUD
78 vues

Si les cours ont repris à l’Université Péléforo Gon Coulibaly de Korhogo depuis quelques semaines, après le règlement des arriérés des heures complémentaires, un autre feu couve. Il s’agit de la question des primes. Joint ce lundi au téléphone par Nord Sud, le secrétaire général local de la Coordination nationale des enseignants et chercheurs de Côte d’Ivoire (Cnec), explique qu’il s’agit des primes des enseignants recrutés en 2019.  «Nous réclamons ces primes. Elles n’ont rien à voir avec le rappel. Au contraire, lorsque l’enseignant n’a pas encore son salaire, ce sont ces primes qui lui permettent de travailler, de faire ses recherches. C’est le cas dans les autres universités du pays. Il n’y a qu’à Korhogo que nous avons ce type de problème», regrette Dr Mobio Akomian. Ces primes qui varient selon les grades, vont de 2 millions FCfa pour les assistants à 2,5 millions F pour les rangs A.  Ce sont des primes payées trimestriellement par tranches.

Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite