Vaccin Covid : L’Unicef au cœur du dispositif

par NORDSUD
19 vues

La Côte d’Ivoire a reçu 504.000 doses du vaccin AstraZeneca/Oxford et 505.000 seringues à Abidjan, ce 26 février 2021. Selon l’Unicef, cet envoi constitue le deuxième lot expédié et livré en Afrique par la facilité Covax dans le cadre d’un effort sans précédent pour fournir au moins 2 milliards de doses de vaccins Covid-19 d’ici la fin 2021.

Les doses de vaccins ont été réceptionnées à l’aéroport international d’Abidjan par le ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Dr Eugène Aka Aouélé, qui avait à ses côtés les membres du mécanisme Covax, que sont Gavi (Une Alliance qui rassemble, entre autres, la puissance d’achat en matière de vaccins de l’Unicef et le savoir-faire financier de la Banque mondiale), Cepi (Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies), l’Unicef et l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ainsi que le coordonnateur résident du Système des nations unies pour le développement (Snud) en Côte d’Ivoire.

Sans oublier, les ambassadeurs des pays de l’Union européenne, dont les financements ont permis la fabrication, le transport et la distribution du vaccin. C’est l’Unicef qui s’est occupé du transport du vaccin. La structure note que les doses proviennent de l’Inde (Mumbai), et ont transité par Dubaï où a été collecté une cargaison de seringues issue d’un stock financé par Gavi au centre d’approvisionnement régional de l’Unicef. L’Unicef informe qu’elle s’efforce de surveiller les vaccins dans la chaîne d’approvisionnement, depuis la porte de l’usine jusqu’aux ports d’entrée de chaque pays.

«Les vaccins sauvent des vies. À mesure que les agents de santé et les autres personnels de première ligne seront vaccinés, nous pourrons constater un retour progressif à la normale, notamment un meilleur accès aux services de santé, d’éducation et de protection pour tous et en particulier pour les enfants. L’Unicef et ses partenaires travaillent ensemble pour aider les pays à se préparer à l’introduction du vaccin Covid-19 et au déploiement de la campagne de vaccination dans le pays. Dans l’esprit de la couverture maladie universelle, nous ne devons laisser personne derrière», a déclaré ce vendredi, Marc Vincent, représentant de l’Unicef en Côte d’Ivoire.

«La Côte d’Ivoire est heureuse et fière d’être le deuxième pays africain après le Ghana à bénéficier des vaccins fournis à travers la facilité Covax. Cela est une importante étape dans notre lutte commune contre l’ennemi commun qu’est la Covid-19. La pandémie a fait beaucoup de dégâts à travers le monde et notre pays n’est pas en reste. Plus de 32,000 personnes vivant en Côte d’Ivoire ont été infectées par la maladie, et 188 en sont mortes (…) Les vaccins que nous venons de réceptionner ce jour, vont nous permettre de contenir la pandémie et d’améliorer la santé de nos populations», a indiqué le ministre de la Santé et de l’hygiène publique, DR Aka Aouélé.

Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite