320 réfugiés ivoiriens quittent le Mali

par NORDSUD
31 vues

L’heure du retour au bercail a sonné pour 320 réfugiés ivoiriens qui avaient pris leur quartier sur le territoire malien. A en croire un communiqué de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, ce come-back s’est effectué à travers une opération de rapatriement volontaire «organisée en deux convois», le 2 août dernier. Partis de Bamako, par voie routière, les convois ont mis le cap sur Korhogo «où les derniers refugiés ont été accueillis le 11 aout 2022».  

En toile de fond de ces départs volontaires: la cessation du statut des réfugiés ivoiriens. Une mesure entérinée, le 7 septembre 2021 à Abidjan. De fait, cette disposition change la donne pour les désormais ex-refugiés qui perdent par exemple l’assistance humanitaire à laquelle ils avaient droit du fait de leurs statuts.

Par ailleurs, ce retour est également à mettre à l’actif du HCR. «Cette opération de rapatriement est aussi le fruit de deux visites de reconnaissance en Côte d’ivoire que le HCR a menée avec les leaders communautaires ivoiriens en début de cette année, dont le but était de leur démontrer qu’il est possible de regagner leur patrie en toute quiétude et dignité», indique la circulaire.

Au parfum des difficultés liées à ce retour depuis une absence prolongée en dehors de leur pays natal, l’Unhcr enjoint «le gouvernement de la Côte d’Ivoire à les accompagner sur le court et moyen terme» tout en s’engageant à jouer sa partition. «Et nous nous engageons, au HCR, à leur apporter tout soutien dont ils auront besoin pour qu’ils s’épanouissent à leur retour».

Charles Assagba

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite