Abidjan : Le gouvernement met fin au déguerpissement  

par NORDSUD
139 vues

Initialement listés au nombre de 176, les sites dont le déguerpissement a été prévu au mois de mars par le District Autonome d’Abidjan seront considérablement réduits. “ Priorité sera donnée dans le cadre de ses opérations, aux quartiers en situation de haut risque car il s’agit avant tout de protéger et de sauver des vies humaines”, a révélé le porte-parole du gouvernement, en marge du conseil des ministres de ce mercredi 28 février 2024. Cette revue à la baisse orientera ainsi les opérations de déguerpissement vers ‘’de nombreux quartiers précaires dont certains, une trentaine environ sont en situation de haut risque parce que régulièrement sujets à des éboulements et glissements de terrains ou des inondations entraînant des pertes en vies humaines à chaque saison des pluies’’. En effet, le Premier ministre, Robert Beugré Mambé a annoncé cette baisse drastique lors de la communication qu’il a porté à la faveur du conseil des ministre. Le patron de la primature a par ailleurs “ entamé des concertations avec les différents acteurs afin d’assurer une meilleure coordination des opérations d’assainissement. Dans son costume de porte-voix, Amadou Coulibaly s’est fait l’écho de la vision  du Président de la République, exprimée, ce mercredi” . Le chef de l’Etat , sensible à la situation des personnes vivant dans ces quartiers a rappelé les valeurs de solidarité et d’humanisme dont nous devons faire preuve dans le cadre de ses opérations d’assainissement de ses quartiers précaires afin de préserver la paix et la cohésion sociale dans notre pays”, a t-il souligné. Dans un communiqué, le district d’Abidjan a souligné avoir relevé 77 sites en situations critiques dans différentes communes du district d’Abidjan. Le voile demeure donc épais entre la trentaine de sites à haut risque auxquels le gouvernement entend donner la priorité dans le cadre de l’opération et les 77 sites critiques sur les 176 sites à déguerpir, répertoriés par le District Autonome d’Abidjan. Initié le 20 février à Yopougon avec le quartier gesco, l’opération de déguerpissement avait suscité une série de passe d’armes entre différentes autorités, la suspension des cours le 28 février et des sorties de différentes chapelles politiques. 

Charles Assagba

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite