Accidents de la route: La sensibilisation s’intensifie à Bouaké

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 145 vues

Comme le dit si bien un adage ivoirien bien réputé  » tant que dure la marche, le balancement des mains ne saurait s’estomper ».  Tant que les accidents de la route perdureront avec l’incivisme des chauffeurs, les séances de sensibilisation ne cesseront point non plus. Ainsi, ce mardi 7 mars 2023, au siège du Haut conseil des transports routiers de Côte d’Ivoire à Bouaké, à l’initiative de Koné Yacouba, le directeur régional des transports de Gbêkê a eu une séance de travail avec les acteurs de transports de la région. À l’invitation de leur responsable Koné Yaya,  les transporteurs sont venus de Béoumi, Sakassou, Botro, Katiola, Niakara et de Dabakala.

Le directeur régional Touré Oumar a échangé avec ses partenaires sur la sécurité routière dans la vallée du Bandama. En effet, le dimanche 5 mars 2023, un accident causé par un minicar faisant 15 morts a endeuillé le monde du transport sur l’axe Bouaké-Katiola. Le directeur régional est donc revenu sur les comportements d’iincivisme à l’origine de ces sinistres meutriers.

Au cours des échanges, le directeur régional a sensibilisé les acteurs du monde des transports sur les comportements d’incivisme sur nos routes. Il s’agit entre autres  du téléphone au volant, la consommation des stupéfiants et du non-respect du code de la route. Il est surtout question des mauvais stationnements sur la route notamment les virages, de l’excès de vitesse, des mauvais dépassements et de l’intolérance dans la circulation.

Touré Oumar regrette qu’en dépit de la multiplication des campagnes de sensibilisation, le fléau gagne en intensité. Aussi a-t-il annoncé de nouvelles réformes dans la sécurité routière au nombre desquelles l’avènement du permis à points. Il a donc interpellé les transporteurs à plus de sécurité sur nos routes. « La répétition étant pédagogique, j’invite tous les transporteurs au respect du code de la route. Cela permettra de faire moins de morts et de dégâts comme nous l’avons vu il y a de cela deux jours à Touro sur l’axe Bouaké-Katiola. J’appelle aussi tous les usagers de la route au civisme », a plaidé le directeur régional des transports.

Quant à Koné Yacouba, au nom du Haut conseil des transports, il a dit s’associer à la requête du ministère des Transports représenté par la direction régionale. Il a demandé à ses paires transporteurs plus de responsabilité sur les routes. Il a remercié la direction régionale des transports pour son implication dans la sensibilisation des acteurs du secteur. « Nous ne pouvons pas dire mieux que le message du directeur régional des transports. Il faut que les transporteurs que nous sommes soyons plus responsables et sérieux au volant. Nous n’allons pas continuer à enterrer des morts du fait des accidents de la route », a-t-il déploré.

Allah Kouamé, correspondant permanent

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite