Après l’attaque de son cortège: Sidi Touré soigne un de ses agresseurs

par NORDSUD
12 vues

«Nous avons frôlé le pire. Ce qui est arrivé est très grave. Pour moi, c’est pardonné. Nous allons de l’avant. Quoi que je sache qui a fait cela. Il y a un de mes agresseurs qui a été blessé dans l’attaque. Moi, je le soigne actuellement, tout simplement parce que j’ai pardonné», a confié le ministre Sidi Touré, Coordonnateur régional du Rhdp dans le Gbêkê 3 (Béoumi et Sakassou).

C’était le samedi 28 novembres 2020 sur l’esplanade de la préfecture de Sakassou. Sidi Touré était venu échanger avec les communautés baoulé et malinké suite aux violences intercommunautaires que cette localité a connues les samedi 31 octobre et dimanche 1er novembre 2020.

Il est revenu sur l’attaque de son cortège le mardi 3 novembre 2020 alors qu’il revenait de Béoumi où le député de la localité a pris part au vote. Cette agression opérée entre les villages de Assengou et de Golikro a fait 4 blessés du côté des forces de l’ordre.

Au cours de la riposte et des ratissages des forces légales plusieurs, le ministre a confié que des personnes ont été interpellées dont l’un des tireurs embusqués. Il a été blessé au cours des échanges de tirs. Actuellement, il est en soin dans un hôpital de la place de Bouaké, pris en charge par le ministre Sidi Touré.

Allah Kouamé

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite