Assemblée nationale : Comment s’est jouée la réélection d’Amadou Soumahoro

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 56 vues

L’élection du président de l’Assemblée nationale s’est déroulée ce mardi avec une forte présence des députés des différents partis politiques. Notamment le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et pour la paix (Rhdp), le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci-RDA), l’Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d’Ivoire (Udpci), Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS)...

Adama Bictogo, député Rhdp d’Agboville, qui prend le café avec Mabri Toikeusse, député de l’Udpci, dans la circonscription de Zouan-Hounien; le directeur exécutif du Rhdp, taquiné au passage par Yasmina Ouégnin, député du Pdci-RDA. Georges Armand Ouégnin (député EDS) et Kacou Djikahué (député Pdci), qui plaisantent avec M. Bictogo…C’est dans une ambiance fraternelle et conviviale que l’élection du président de l’Assemblée nationale a eu lieu ce mardi à l’Assemblée nationale (Plateau).

Paisible

Un scrutin paisible qui a porté, sans surprise, le président sortant, Amadou Soumahoro, à la tête de l’hémicycle avec 158 voix, soit 63,97% contre 85 voix (34,41%) pour Eliane N’Zi N’Da Affoué du Pdci-RDA, son adversaire. Avec 4 bulletins blancs, pour 247 votants (sur 253 députés), Amadou Soumahoro a obtenu la majorité absolue des suffrages exprimés. «Je voudrais remercier tous les députés qui ont porté leur voix sur moi pour m’élire président de l’Assemblée nationale», annonce le président réélu, qui dit réserver son allocution pour ce jeudi, où aura lieu l’ouverture solennelle de la première session ordinaire.

Pour cette élection, Konaté Vassiriki (Rhdp) et Traoré Mariam (Rhdp) qui s’étaient portés candidats ont décidé, à l’ouverture des travaux, de retirer leurs dossiers. «J’ai décidé de retirer ma candidature, non pas parce que je ne pouvais pas aller au bout. Mais pour l’unité au sein du Rdhp», justifiera Traoré Mariam, peu de temps après.

Cohésion

Cette élection marque aussi celui de l’engouement. En 2019, seulement 179 députés étaient présents sur 252 au total. Amadou Soumahoro avait été élu avec 153 voix sur 158 votants. Cette fois-ci, selon Adama Bictogo, l’esprit de la séance est à saluer. «C’est le prolongement de l’élection apaisée que nous avons eue pendant les législatives. C’est une ambiance fraternelle que nous avons. Cette assemblée traduit l’état d’esprit des Ivoiriens. Cette assemblée doit avoir une mission, rassembler les Ivoiriens (…) Au-delà de la victoire du Rhdp, c’est la victoire de la Côte d’Ivoire. L’assemblée appartient à l’ensemble des Ivoiriens. Cette séance marque le début du renforcement de la cohésion sociale, d’une Côte d’Ivoire forte de sa diversité», signifie le député d’Agboville.

Pour Jean-Louis Billon, député de Dabakala, l’élection d’Amadou Soumahoro est la volonté du Rdhp. Un choix, espère-t-il, qui sera «dans l’intérêt général». «C’est le meilleur du Rhdp qui a gagné. Priez pour Amadou Soumahoro», note Lancina Ouattara, alias Lass PR, député dans le Poro.

L’ancien nouveau président de l’Assemblée a passé quelques semaines hors de la Côte d’Ivoire pour des soins médicaux.

Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite