Boko Kouao, porte-parole de la Coordisanté: «Le personnel de santé n’aime pas les vaccins»

par NORDSUD
79 vues

Comment le personnel de santé appréhende-t-il ce début de campagne de vaccination ?

Nous étions ce lundi au lancement de la campagne. Nous sommes venus pour écouter les orientations que les autorités vont donner à cette opération.

Vous êtes-vous fait vacciner ?

Non. Nous n’étions pas venus dans ce cadre. Il faut parvenir à mobiliser autrement le personnel de santé. Il faut savoir que nous vaccinons, mais nous n’aimons pas nous faire vacciner. C’est comme ça, le personnel n’est pas habitué à se faire vacciner.

Etes-vous toujours déçus de n’avoir pas été pris en compte dans la formation qui devait précéder la vaccination.

Nous avons émis depuis le début un certain nombre de problèmes liés à cette campagne. Parmi lesquels, la formation, la sensibilisation. Cela n’a pas été le cas. Nous constatons qu’un petit nombre de personnel de l’Institut national de l’hygiène publique (Inph) a été formé à vacciner la population. Nous sommes observateurs. Nous allons observer de près et voir qui vaccine les Ivoiriens. Si certains ne sont pas du personnel de santé, nous allons porter plainte.

Avez-vous sensibilisé le personnel de santé à venir se faire vacciner ?

Nous ne pouvons pas donner de consigne, on ne l’a pas fait.  Nous attendons qu’on nous le signifie de façon formelle.

Vous n’avez pas l’air de vous réjouir du début de la vaccination

Le seul centre de vaccination, c’est le Parc des sports de Treichville. C’est éloigné. Il faut faire en sorte que la population ait une facilité d’accès au vaccin.

Réalisé par Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite