Bouaké : 5 tonnes de produits prohibés dans les flammes

par NORDSUD
99 vues

La brigade anti-drogue de la gendarmerie territoriale de Bouaké a procédé ce jeudi 10 décembre 2020 à l’incinération de 5 tonnes de divers produits prohibés ou falsifiés composés de comprimés et de médicaments de faible qualité. La rencontre a enregistré la présence du procureur prés le tribunal de première instance de Bouaké, le magistrat Koné Braman.

Aux dires du capitaine Ambeu Bouaffon de la cellule anti-drogue, cette prise a été faite le 10 octobre 2020 avec la collaboration des populations de Bouaké.

L’officier a indiqué que dans la lutte contre la criminalité, ses services sont confrontés à des problèmes de mobilité mais aussi d’équipement en matériels didactiques. Il a donc lancé un appel aux élus et cadres de la localité pour soutenir l’outil de sécurité.

Au nom du préfet de Bouaké, Tuo Fozié, le secrétaire général de préfecture,  Katou Boni, a félicité les forces de l’ordre dans leur mission de sécurisation du pays. Cela fait la deuxième fois cette année que des produits sont incinérés à Bouaké par la maréchaussée.

Allah Kouamé

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite