Coges : Vers un retour des cotisations ?

par NORDSUD
37 vues

À moins d’un mois de la rentrée scolaire, ça s’active au niveau de la Plateforme nationale des comités de gestion des établissements (Coges). Après une première conférence de presse avortée in extremis le 4 août dernier, la Plateforme nationale des Coges vient de déposer un courrier au ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation. Objet : demande d’audience avec Prof.  Mariatou Koné. En cause, les 18 milliards FCFA promis aux écoles.

Deux ans après, l’argent n’est toujours pas là. Un cinquième de ce que les établissements devaient percevoir a été octroyé aux écoles, en milieu d’année dernière. Mais, certaines n’ont encore rien perçu.

Les problèmes inhérents aux écoles (salaires des employés impayés, absence d’enseignants bénévoles, manque d’entretien, etc.) accumulés en 2022 ne peuvent pas être traînés jusqu’à la rentrée, selon la Plateforme nationale des Coges. Le risque étant d’aboutir à des perturbations dans certains établissements.

Au niveau du ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, on rassure que l’argent sera disponible d’ici la rentrée, c’est-à-dire, dans les jours à venir. Aucune précision sur le montant qui sera décaissé. Pourquoi autant de difficultés ? Les collectivités locales qui devaient être associées au financement des Coges se sont, en réalité, défilées, laissant le problème aux mains de l’Etat. «Vu les difficultés, on risque de revenir à l’ancienne formule, avec les cotisations des parents d’élèves», indique un membre du bureau exécutif de la Plateforme nationale des Coges.

Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite