Côte d’Ivoire: 305 militaires prennent leur retraite anticipée

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 41 vues

305 militaires des Forces armées de Côte d’Ivoire quittent le service actif avant la fin de leur contrat initial, cela dans le cadre de l’opération de départ volontaire à la retraite anticipée. Pour l’édition 2022, les candidats avaient le choix d’intégrer un emploi de la fonction publique en plus de l’option traditionnelle du départ en vie civile. Ils ont été remis officiellement, pour les uns à leurs nouveaux ministères de tutelle quand d’autres seront accompagnés par le Bureau d’aide à la reconversion des militaires. C’était au cours d’une cérémonie tenue ce mercredi 15 mars à l’Etat-major général des armées au Plateau.

C’est en vertu d’une disposition prévue par le Code de la fonction militaire en son article 94 et la Loi de programmation militaire que ces 305 militaires opèrent cette migration professionnelle ou choisissent le retour en vie civile, a tenu à indiquer d’emblée le chef d’Etat-Major général des Armées. «Il s’agit de donner aux personnels militaires, la possibilité de changer de métier, de statut professionnel ou, simplement de changer de vie. Une reconversion et un départ mieux encadrés, pour que ceux qui s’y portent volontaires, réussissent ce changement de cap qui ne manquera pas d’impacter leur vie personnelle», précisera-t-il. Aux candidats au départ, le Général Lassina Doumbia a dit la reconnaissance des armées pour les sacrifices consentis sous les drapeaux avant de les inviter à capitaliser les valeurs militaires pour une intégration réussie dans leurs nouveaux corps et une bonne insertion sociale en milieu civil.

Pour Téné Birahima Ouattara, ministre d’Etat, ministre de la Défense, cette cérémonie est une phase pilote d’un processus amené à se répéter. C’est pourquoi il a salué les bonnes dispositions des administrations partenaires avant d’inviter les militaires éligibles à être de dignes ambassadeurs des armées au sein de l’administration pénitentiaire, des affaires maritimes et portuaires et des eaux et forêts. Il s’est dit confiant dans les capacités de ces soldats à se fondre dans leurs nouveaux corps au vu de leur exemplarité sous les drapeaux. Puis il a remis successivement les états des personnels à ses pairs du gouvernement, en les assurant de la qualité des renforts en effectifs : 249 aux trois ministères de la Justice, des Transports et des Eaux et Forêts ainsi que 56 au Bureau d’aide à la reconversion des militaires.

Pour rappel, le processus de départ volontaire est une disposition pertinente de la Loi de programmation militaire 2016-2020, qui vise à restructurer l’armée afin d’améliorer le taux d’encadrement et la rendre plus performante.

Quatre éditions se sont succédé de 2017 à 2019 pour un total de plus de 4000 candidats. Il a repris en 2022 après une interruption en 2020 et 2021 du fait de la Covid 19. Avec ce cinquième contingent, ce sont 4860 militaires qui ont bénéficié de cette passerelle.

Avec Sercom

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite