Côte d’Ivoire: Les marchés publics de gré à gré ont baissé

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 8 vues

«Quant aux procédures concurrentielles regroupant les appels d’offres ouverts et les appels d’offres restreints, elles font 77,4% du montant des marchés approuvés à fin juin 2020 contre 72,5% à fin juin 2019, soit une hausse de 4,9 points», a souligné Sidi Tiémoko Touré, porte-parole du gouvernement ivoirien. C’était à l’issue du premier conseil des ministres mercredi 11 novembre depuis la réélection du Président Alassane Ouattara. Cette augmentation des attributions de marchés publics par appel d’offres tout comme la baisse des attributions des marchés publics de gré à gré est un indicateur. Celui de la volonté du gouvernement d’instaurer la méritocratie et la libre concurrence. Mieux, c’est une manière de donner un coup d’accélérateur aux PME et aux entrepreneurs locaux.

 Une volonté qui est cependant loin de faire baisser le montant des marchés : «Le montant des marchés approuvés à fin juin 2020 s’élève à 594,5 milliards FCFA contre 553,5 milliards FCFA à fin juin 2019, soit une hausse de 7,4%. En nombre, 1570 marchés ont été approuvés au deuxième trimestre 2020 contre 1726 à la même période en 2019, soit une baisse de 9%», a révélé le porte-parole du gouvernement. Sidi Tiémoko Touré a également indiqué une baisse de 7,9 jours du délai moyen de passation des marchés publics en Côte d’ivoire. Ce délai est passé de 101,5 jours à fin juin 2019 à 93,6 jours à fin juin 2020.

Il a conclu en ajoutant que la part des marchés publics attribués aux Petites et moyennes entreprises (PME) est passée de 31,2% à fin juin 2019 à 41,8% à fin juin 2020, soit une hausse de 10,6 points.

Charles Assagba

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite