Côte d’Ivoire: Un ministère de la réconciliation nationale « dans les prochains jours »

par NORDSUD
31 vues

«Les progrès réalisés en matière de réconciliation sont appréciés par nos compatriotes», s’est réjoui ce lundi le chef de l’Etat, lors de son investiture.

Parmi les efforts du gouvernement, il a cité la loi d’amnistie d’août 2018, qui a permis la libération de 800 prisonniers, et la récente délivrance d’un passeport ordinaire et d’un autre diplomatique à son prédécesseur, Laurent Gbagbo.

«Afin de consolider davantage la cohésion nationale, j’envisage de créer un ministère en charge de la réconciliation nationale dans les prochains jours», a annoncé Alassane Ouattara.

Ce ministère aura pour mission de faire une évaluation des actions déjà menées. «Avec pour objectif, le renforcement de la cohésion nationale et de la réconciliation des filles et des fils de notre chère Côte d’Ivoire», a clarifié le chef de l’Etat.

Et Ouattara d’ajouter : «Dans cette même dynamique, j’ai instruit le Premier ministre de reprendre les discussions avec les partis politiques, pour mettre en œuvre les recommandations de la Cedeao, relatives à la commission électorale indépendante, dans les perspectives de la tenue des élections législatives, dans le courant du premier trimestre 2021, afin d’être en conformité avec le calendrier de la mise en place des institutions de la 3ème République».

Il appelle l’ensemble des partis politiques à saisir cette opportunité pour la paix et la cohésion sociale dans le pays.


Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite