Daloa: Les journalistes en mission pour expliquer les défis démographiques

par NORDSUD
362 vues

Dans le cadre du prolongement de la 36ème Journée mondiale de la population (JMP), le ministère du Plan et du Développement organise du lundi 7 au vendredi 11 novembre 2022, la Semaine de la population à Daloa.

A cette occasion, l’Office national de la population (ONP) a tenu, le mardi 8 novembre, un atelier à l’attention des professionnels des médias exerçant dans la région du Haut-Sassandra, sur les enjeux, défis et implications des questions de la démographie, dans le cadre d’une quête de Dividende Démocratie, qui est un objectif visé par l’État de Côte d’Ivoire.

Le Directeur général de l’ONP, Hinnin Moustapha, a indiqué que l’ambition de développement durable du pays porté par le président de la République, Alassane Ouattara, s’est traduite par des investissements stratégiques et massifs dans de nombreux domaines, à travers la transformation des matières premières, le développement des infrastructures socio-économiques, le développement du capital humain, etc. qui ont engendré des performances économiques qui suscitent l’optimisme.

Cependant, selon lui, le pays reste confronté à des défis persistants mettant à découvert la fragilité du développement et l’ampleur des réformes à mettre en œuvre pour assurer le cheminement vers un pays à revenu intermédiaire, malgré le réel progrès réalisé.

Aussi a-t-il souligné qu’au titre des mesures rigoureuses et immédiates se trouve le défi démographique auquel le chef de l’Etat accorde une attention particulière, car si la population continue de croître plus rapidement que la production de richesses, il s’en suit un appauvrissement structurel préjudiciable à la survie du pays.

C’est pourquoi un appel a été lancé aux professionnels des médias.

Pour le DG de l’ONP, cet atelier vise à partager et à outiller les journalistes des enjeux et implications des questions démographiques afin de contribuer à leurs promotions et à leurs appropriations par la population à travers des productions thématiques pertinentes.

Après la présentation d’un film institutionnel, Docteur Beugré Jonathan N’Guessan, sous-directeur des études et recherches à l’ONP, a expliqué les notions de population et ses dimensions, du développement, avant d’aborder les volets liés aux organisations sur les populations et développement, auxquelles la Côte d’Ivoire s’est inscrite.

Avant de souligner que cela a été créé par décret le 9 février 2012.

Il a indiqué que, depuis novembre 2021, la population ivoirienne s’élève à plus de 29 millions d’habitants. D’après lui, le pays a une démographie très élevée avec une population à majorité très jeune et selon le rapport de dépendance plus de 69,6% sont à la charge de la minorité.

Après avoir cité plusieurs facteurs favorisant cette situation, où la population travailleuse et productrice est minoritaire, l’orateur a indiqué de cela entrave les initiatives du gouvernement. Le sous-directeur des études et recherches de l’ONP a alors fait 4 propositions afin d’inverser cette tendance défavorable.

Ainsi, dit-il, il faut investir dans la planification familiale, dans le capital humain, dans l’emploi et améliorer la bonne gouvernance.

Il faut noter la présence et la participation des représentants des ministères sectoriels, dont celui de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, celui de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du service civique, et du DG de l’Aipef.

Le président des journalistes locaux, Emmanuel Kouadio, correspondant de Fraternité Matin, a rassuré le DG de l’ONP quant à l’engagement des membres de sa structure à l’accompagner dans cette mission.

Bayo Fatim, correspondant permanent

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite