Danho Paulin prévoit 193 infrastructures sportives

par NORDSUD
36 vues

« Bilan 2022 et perspectives 2023 pour une Côte d’Ivoire solidaire ». C’est le thème autour duquel vont s’articuler les travaux du séminaire annuel initié par le ministère des Sports, du 19 au 21 décembre 2022, à Yamoussoukro. Les membres du cabinet, les responsables des unités administratives, les directeurs régionaux et départementaux ainsi que le personnel d’appui vont plancher sur le bilan de l’année écoulée et projeter le département ministériel vers l’avenir à l’Institut national de la jeunesse et des sports (Injs) de Marcory. À l’ouverture du séminaire, le ministre Paulin Claude Danho a invité ses collaborateurs à s’inscrire dans la feuille de route du ministère des Sports défini lors du séminaire gouvernemental à Yamoussoukro, les 12 et 13 novembre derniers.

Il a décliné les quatre principales articulations de son ministère en ces termes : «La première, c’est l’achèvement des infrastructures de la CAN 2023. La deuxième articulation, c’est la construction effective des agoras qui sont des infrastructures de proximité avec un écosystème nouveau pour renforcer l’animation citoyenne. Troisièmement, c’est la construction de 193 infrastructures sportives dans les capitales régionales, départementales et communales sur toute l’étendue du territoire national appelé ‘‘Precis Special’’. Le quatrième axe est le programme « Aisance aquatique’’ ».

Selon le ministre des Sports, la mise en œuvre de ces axes va s’accompagner de réformes. Il s’agira de réviser tous les accords de coopération, de reformater les établissements publics sous tutelle et de rendre opérationnel l’Observatoire du sport.

Durant trois jours, les participants auront droit à des communications avec plusieurs thématiques.

Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite