Kandia Camara confie Mariatou Koné aux acteurs du système éducatif

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 110 vues

La passation de charges entre la nouvelle ministre de l’Education nationale et l’ancienne pensionnaire de ce département a eu lieu ce lundi au Plateau, à la Tour D. L’occasion pour Kandia Camara de louer les qualités de celle qui dirigera désormais ce maroquin, Mariatou Koné. «En prenant congé de notre famille, je pars le cœur léger parce que je connais les grandes et indéniables qualités de ceux qui prennent la relève, à savoir les ministres Mariatou Koné et Koffi N’Guessan. Pour notre part, nous pouvons nous féliciter du chemin parcouru, ces dix dernières années, grâce à la performance de dizaines de milliers de femmes et d’hommes qui m’ont fait l’honneur de m’entourer de leur considération et de leur expertise», a signifié Kandia Camara, nommée ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, de l’intégration africaine et de la diaspora.

Selon elle, le ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation a toujours misé sur ses ressources humaines. «J’invite ces femmes et ces hommes d’expérience et de devoir à apporter le même soutien dont j’ai bénéficié pendant 10 ans à mes deux successeurs (…) Je quitte une famille ; une famille de laquelle j’ai beaucoup appris. Une famille qui a tout supporté de moi également, notamment les pressions de tous les instants et les heures interminables au bureau», ajoutera Kandia Camara devant Mariatou Koné et Koffi N’Guessan, ministre de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’apprentissage. En dix ans, Kandia Camara affirme avoir produit de bons résultats au ministère de l’Education nationale.

Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite