La FIF annonce la reprise des compétitions locales

par NORDSUD
21 vues

Bonne nouvelle pour les footballeurs locaux. La Fédération ivoirienne de football (FIF) a tenu ce mercredi 23 décembre une conférence de presse à son siège sis à Treichville. Celle-ci a été animée par le préfet Sam Etiassé, directeur exécutif de la FIF et Raux Athanase, membre dudit comité et responsable des questions juridiques de la faîtière du football ivoirien.

Maître Raux a fait une annonce qui réjouit forcément les acteurs du football ivoirien, à savoir, la reprise des compétitions locales dans un futur très proche. «Il n’y a aucun lien entre le processus électoral de la FIF et la reprise des compétitions locales. Rien ne nous empêche juridiquement et physiquement d’organiser les championnats. Nous allons prendre nos responsabilités pour que les compétitions reprennent bientôt. Une rencontre est prévue, à cet effet, entre la tutelle, le ministère des Sports, et l’institution fédérale», a affirmé le membre exécutif de la FIF. Cela dit, la Ligue 1 Ivoirienne pourrait débuter dès l’entame de l’année prochaine.

Avant cette déclaration, les raisons du courrier envoyé au tribunal arbitral du sport (TAS), relatif à la suspension des élections à la FIF, ont été données. 

«A la suite d’un comité exécutif, il a été décidé de la saisine du TAS relative à la main levée du blocage du processus électoral. Par l’entremise de Me Athanase Raux, membre du comité exécutif de la faîtière de la discipline reine, par ailleurs responsable des affaires juridiques, nos avocats, depuis Paris, ont saisi la juridiction basée à Lausanne, en Suisse. Notre objectif, c’est qu’on lève la mesure de suspension du processus électoral», a déclaré Sam Etiassé.

Joseph Kadié

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite