La mutuelle de Boukebo veut construire des logements pour les instituteurs

par NORDSUD
82 vues

Gouarebo, la mutuelle pour le développement de Boukebo, village de la sous-préfecture de Languibonou,  créée en 2013, a investi le samedi 28 novembre 2020, son nouveau président. Il se nomme Koffi Kouamé Mathias. Il est professeur agrégé de biochimie et enseignant-chercheur à l’Université Nangui Abrogoua d’Abobo-Adjamé. Le Directeur général du trésor et de la comptabilité publique, Assahoré Konan Jacques, fils dudit village a parrainé la rencontre.

«La mutuelle n’est pas venue pour se substituer à la chefferie. Nous ne serons pas là non plus pour semer la division au sein du village. Notre mission va bien au-delà de nos attentes. Notre souci premier est le développement de notre village. Aujourd’hui Boukebo peut être fier de ses nombreux acquis qui font de lui un des plus beaux villages de notre région. Nous avons certes un centre de santé, une école, l’eau potable, l’électricité ou encore le marché mais beaucoup reste à faire parce que des problèmes de plusieurs ordres demeurent » , a recadré Koffi Kouamé Mathias.

La mutuelle a en projets la construction de château d’eau, l’extension du réseau électrique, la construction de logements d’instituteurs, l’extension du lotissement villageois, la  redynamisation du marché.

Le président de la mutuelle de Gouarebo souhaite l’implication de tous les fils du village pour la réussite de son mandat. Assahoré Konan Jacques et Diby Kouassi Albert, doyen des cadres du village ont encouragé le nouveau président. Ils l’ont par ailleurs exhorté à cultiver l’amour et la cohésion pour maintenir vivace cette mutuelle.

La mutuelle de développement de Boukebo, Gouarebo, a vu le jour à l’initiative du Directeur général du trésor et de la comptabilité publique, Assahoré Konan Jacques . 

Allah Kouamé

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite