Législatives 2021: Le Pdci-Rda fait un croc-en-jambe à Gnamien Konan à Botro

par NORDSUD
86 vues

L’ex-ministre de la Fonction publique et de la réforme administrative, Gnamien Konan, est le député sortant de la circonscription électorale de Krofouinssou et Botro commune et sous-préfecture aux élections législatives du 6 mars 2021. Candidat du Pdci-Rda et de Eds, le président de l’Union pour la Côte d’Ivoire (UPCI) a décidé de rempiler pour un troisième mandat.

Mais au vu des informations venant de Botro, l’ancien directeur général des douanes ivoiriennes sous Laurent Gbagbo n’aura pas la tâche facile dans le Satiklan. L’alliance de l’ex-ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique d’Alassane Ouattara avec le vieux parti et les pro-Gbagbo, loin d’être un atout va permettre au Rhdp d’évoluer en roues libres dans une localité qui jusque là était considérée comme un bastion du Pdci-Rda.

En effet, face à Gnamien Konan, le candidat du Rhdp, le maire de Botro, Yao Kouassi Maurice dit Akpolai Kouadio, a la faveur des pronostics. «Akpolai Kouadio a déjà battu en indépendant en mars 2018 les candidats du Pdci-Rda et du Rhdp aux élections municipales avant de céder sa victoire au Rhdp. Avec le soutien du Rhdp, il est évident que la victoire est à portée de main», se réjouit Kouadio Simon, un des partisans du maire Akpolai Kouadio.

Mieux, la liste conduite par Gnamien Konan est opposée à deux autres candidats indépendants issus des rangs du vieux parti. Il s’agit de l’ex-maire, Yao N’zué Goumo Célestin dit Copress, délégué départemental du Pdci-Rda de Botro et de Totokra Bokouin Aristide Désiré, fils de l’actuel chef de canton de Botro Nanan Toto Kra. Celui-ci dit œuvrer pour le développement de Botro. Quand on connaît l’influence de la tradition dans la localité, ce fils de chef vient troubler la stratégie électorale du vieux parti qui a toujours compté sur la chefferie traditionnelle pour asseoir son pouvoir.

Bien plus, selon les indiscrétions, des cadres proches du  Fpi légal de Affi N’guessan ne sont point contents de l’alliance entre le Pdci et EDS à l’occasion de ces joutes électorales. Aussi ont-ils suscité des candidatures indépendantes dans la localité. Les trois autres indépendants inscrits sur la liste ont pour rôle, à défaut de gagner, de  barrer la route à Gnamien Konan.

En effet, en plus des indépendants précités, on peut noter des candidatures indépendantes telles celles de  N’Goran Kouassi Germain et Kouadio N’guessan et  Kra Kouadio Désiré.

Allah Kouamé, Correspondant permanent

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite