Diocèse de Man: Les prêtres veulent toujours comprendre…

par NORDSUD
18 vues

Le feu couve encore au sein du diocèse de Man. Plusieurs mois après la grogne de certains prêtres qui estiment être marginalisés depuis 1968, la tension n’est toujours pas retombée. Ce mardi, l’un des prêtres, sous le sceau de l’anonymat, est revenu à la charge. «La situation n’a toujours pas évolué. Au contraire, la marginalisation vis-à-vis des prêtres de Man est montée d’un cran, parce qu’on nous a accusés de s’être rependus dans la presse. Mais comme lot de consolation, l’un des prêtres a été nommé secrétaire général à la conférence des évêques de Côte d’Ivoire», fait savoir notre interlocuteur.

 Il s’agit, dit-il, du père Emmanuel Wohin. Selon notre contact, cela fait aujourd’hui 50 ans qu’aucun dignitaire religieux de ce diocèse n’a été nommé évêque. «Il y a eu depuis plusieurs nominations. Mais à chaque fois qu’on a eu besoin de nommer un évêque, même à Man, on ne l’a jamais choisi parmi les prêtres de la ville. C’est à la Conférence épiscopale de proposer des noms à Rome, qui choisit ensuite celui qui sera évêque. Mais les prêtres de Man ne sont pas choisis», se désole le religieux.

Une situation qui provoque, d’après lui, la frustration des prêtres de la région. Ce problème intervient alors que plusieurs postes d’évêques sont vacants depuis des années, comme dans les diocèses de Korhogo, d’Odienné et de Yamoussoukro, où l’intérim dure depuis environ 13 ans. La situation est telle qu’une sorte de défiance vis-à-vis de l’actuel évêque de Man s’est installée dans la capitale des 18 montagnes. «Même si les gens ne le disent pas clairement, ils souhaitent le départ de l’évêque de Man», note-t-il.

Une source au sein de la Nonciature signale qu’il n’y a aucune discrimination au sein des prêtres de Man. La désignation des évêques relève d’un long processus, dit-elle. Des noms, indique notre interlocuteur, ont déjà été proposés à Rome. Toutefois, les critères qui entrent en ligne de compte dans la désignation des évêques n’ont pas varié. Notamment, une enquête bien approfondie sur la vie des prêtres à nommer.

Raphaël Tanoh avec correspondance particulière

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite