ONS : Les raisons profondes du limogeable de Yoda Koné Mariam

par NORDSUD
Publié: Dernière mise à jour le 74 vues

Le Conseil des ministres de ce jeudi présidé par le Chef de l’Etat, a adopté un décret portant nomination d’Ousmane Gbané, inspecteur général de la jeunesse et des sports en qualité de directeur général de l’Office national des sports (ONS). Il remplace ainsi Yoda Koné Mariam, à la tête de la structure, qui n’a pas été épargnée par le scandale de la pelouse inondée du stade d’Ebimpé lors du match Côte d’Ivoire-Mali.  » (…) Je ne me souviens pas avoir dit qu’aucune tête ne serais coupée. Je ne veux pas qu’il y ait de polémiques sur ce sujet. j’avais (..) indiqué que le Gouvernement avait pris très au sérieux cette question (…) que la Primature avait même organisé une réunion d’urgence et que des experts se rendraient sur le terrain. Et qu’à la suite du rapport de ces experts, toues les mesures qui devraient être prises le seront seront (…) Nous avons vu ce rapport. Là où nous estimions qu’il y avait malfaçons, le rapport est très clair: nous n’avons pas de problème avec le système de drainage. Le rapport indique clairement qu’il y a eu des problèmes avec l’entretien. De sorte que des algues ont empêché le système de drainage de fonctionner (…) Il appartenaient au ministère des Sports de tirer toutes les conséquences de ce rapport. Dès lors que le rapport met en cause le problème d’entretien, met en cause la fourniture d’intrants pour l’entretien de la pelouse, ce qu’aucun de nous ne pouvait deviner le jour où il a plu, nous sommes en mesure de tirer toutes les conclusions (…) », a indiqué le porte-parole du gouvernement Amadou Coulibaly, ministre de la Communication et de l’économie numérique. Avant d’ajouter : « J’ai sous-estimé la passion des Ivoiriens pour le sport. Et cette crise m’a permis d’imaginer combien ils aiment leur président. Beaucoup disaient que ce stade porte le nom du président.  » Selon le ministre, les mesures ont été prises, pour que les imperfections au niveau de la pelouse, puissent être corrigées. « Les experts estiment qu’avec la technologie dont ils disposent, le stade sera prêt pour la compétition », a rassuré Amadou Coulibaly. À l’entendre, la plupart de nos stades ont connu des match test, réussi. San Pedro, Felix Houphouët-Boigny, Bouaké, etc..

Charles Assagba

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite