Ouattara annonce une sévère répression de la corruption

par NORDSUD
13 vues

En 2019, la Côte d’Ivoire occupait le 106ème rang mondial sur 180 pays en matière de corruption au niveau du secteur public, selon le rapport 2019 de l’ONG Transparency international sur l’Indice de perception de la corruption (IPC).

Pendant le rapport 2020, la Côte d’Ivoire a perdu une place. Si les progrès son relativement satisfaisants, Alassane Ouattara a tapé du poing sur la table lors de son discours, ce lundi, pendant son investiture.

«(…) Les cas de corruption (seront) sévèrement réprimés aussi bien dans l’administration publique que dans le secteur privé», a mis en garde le chef de l’Etat.

Alassane Ouattara a expliqué que c’est un fléau qui sape les efforts de l’Etat. Il entraîne une mauvaise utilisation des fonds public. La lutte contre cette pratique sera donc renforcée d’après le chef de l’Etat.


Raphaël Tanoh

Articles similaires

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le site Web nordsud utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite